Hello Bank!

Le commerce physique, acte II de la stratégie de PayPal

  • Par
  • ,
Paiement mobile PayPal

Géant des paiements sur internet, l’Américain PayPal ambitionne désormais d’étendre son empire aux commerces physiques. Exemple grandeur nature à Nancy, où PayPal vient de déployer ses nouvelles solutions de paiement mobile dans une trentaine de points de vente.

Mieux vaut prévenir que guérir. Confronté dans les mois à venir à un nouveau concurrent de poids, Apple — qui a récemment dévoilé Apple Pay, son propre service de paiement mobile —, PayPal travaille activement à l’exportation de ses solutions, développées pour l’univers numérique d’internet, dans le monde physique des magasins en dur.

Depuis hier, lundi, les Nancéiens peuvent ainsi régler leurs achats dans une trentaine de commerces (principalement des cafés et des restaurants) grâce à l’application PayPal (1) installée sur les smartphones. Le géant américain, avec le soutien de la CCI locale, a en effet choisi Nancy — la ville française qui compte le plus de comptes PayPal rapportés au nombre d’habitants — pour expérimenter grandeur nature ses nouveaux services de paiement mobile.

Régler son addition depuis sa table

Dans les commerces équipés, PayPal devient une alternative à la carte bancaire ou aux espèces. Pour payer, les clients peuvent ouvrir l’application de la marque sur leur mobile, sélectionner le point de vente puis se déclarer auprès de lui. La photo et le nom du client apparaissent alors sur le terminal de caisse du commerçant, qui n’a plus qu’à valider le paiement d’un clic. Autre possibilité : l’addition et le règlement sur mobile. Dans les restaurants ou les cafés équipés, le client PayPal peut ainsi régler son repas ou ses consommations depuis sa table, sans avoir à passer à la caisse ou à attendre que le serveur lui apporte le terminal de paiement.

Dans les deux cas, il s’agit, selon le communiqué de PayPal, d’apporter « les avantages du shopping en ligne dans le monde physique ». L’intérêt est toutefois plus évident pour le commerçant que pour le consommateur. Une fois que ce dernier a fait la démarche de signaler, via l'appli PayPal, sa présence dans le magasin, il peut en effet recevoir des notifications, par exemple pour le faire profiter d'une promotion. Un mode de fidélisation qui a un coût : comme pour les paiements sur internet, PayPal prélève une commission de 0,25 euros plus 3,4% du montant de la transaction. Beaucoup plus que pour un paiement par carte (0,28% en moyenne).

(1) Disponible sur iPhone, Android et Windows Phone.

Mise à jour (16h40) - Retrait de la référence à la technologie Bluetooth Low Energy, qui n'est pas utilisée à Nancy.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Septembre 2014