Prêt immobilier : nouvelle baisse généralisée des taux fixes au 3e trimestre 2014 (Anil)

Maison
© Jakub Krechowicz - Fotolia.com

Maximum 4,23%, minimum 2,55%. Voici la fourchette des taux fixes sur 15 ans communiqués par huit établissements de crédit à l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil) pour le 3e trimestre 2014.

Tous les trois mois, l’Anil sonde le Crédit Foncier, la Caisse d’Epargne, La Banque Postale, le Crédit Mutuel, le Crédit Agricole, BNP Paribas, LCL et Cetelem pour connaître leurs taux de crédit immobilier maximum et minimum, hors assurance, « usuellement » pratiqués. Au 3e trimestre, quasiment tous les établissements du panel ont baissé leurs barèmes, à l'exception de Cetelem.

Au niveau global, l’indicateur des taux de l’Anil, daté du 15 août, dénote d’une baisse continue des taux immobiliers depuis le début 2014.

Indicateur Anil au 3e trimestre 2014

Évolution des taux de crédit immobilier 2014 2013 2012 2011 0% 1% 2% 3% 4% 5% 0% © cBanque Prêt à taux fixe sur 15 ans tspan1 tspan2 tspan3 tspan4

Fourchette des taux de prêts immobiliers à taux fixe de 15 ans, relevés par l'Anil, sur un panel d'établissements de crédit. Voir l'indicateur détaillé.

« Les taux des prêts à l’habitat sont à des niveaux historiquement bas sur une longue durée », commente l’Anil dans sa publication. Conséquence indirecte selon l’organisme des « orientations des banques centrales occidentales qui maintiennent des taux directeurs quasi nuls ».

Un taux maximum de 3% au Crédit Agricole et au Crédit Mutuel

Les huit établissements de crédit sondés continuent toutefois d’appliquer des politiques divergentes. La Banque Postale conserve ainsi son habitude de proposer une fourchette très large, avec un taux maximum de 4,15% sur 15 ans et un minimum de 2,55% sur la même durée. LCL, BNP Paribas, le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel et la Caisse d’Epargne affichent un minimum proche, à 2,60%, et même à 2,55% pour le Crédit Agricole. La banque verte se distingue par ailleurs avec le Crédit Mutuel par la faiblesse de son taux maximum : 3%, quand Cetelem affiche un taux le plus haut à 4,23%.

Le spécialiste du crédit apparaît toutefois à contre-courant sur ce 3e trimestre 2014, avec une fourchette nettement en hausse (3,49%-4,23% contre 3,18%-4% au 2e trimestre) alors que son barème apparaissait parmi les plus bas voici très exactement un an, au 3e trimestre 2013.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Août 2014