Hello Bank!

E-commerce : les moyens de paiement alternatifs poussent à la dépense

Paiement en ligne
© Vladimir Gerasimov - Fotolia.com

La société Limonetik, qui commercialise une plateforme de paiement à destination des sites marchands, constate dans une récente étude que le montant moyen dépensé dans le e-commerce est supérieur lorsque des moyens de paiement alternatifs sont utilisés.

Les moyens de paiement alternatifs regroupent tous les modes de règlement autres que les cartes bancaires, les chèques, les espèces, les prélèvements et les virements. Selon Christophe Bourbier, PDG de Limonetik, ils sont appelés à un développement rapide et pourraient représenter en 2015 « un potentiel de 13,8 milliards d’euros » soit un quart des transactions en ligne.

Un panier en augmentation de 24%

Dans son étude, basée sur les transactions effectuées en 2011 sur 10 sites de e-commerce français (dont Les 3 SuissesSarenzaGrosbill.com ou PriceMinister), Limonetik classe ces nouvelles façons de payer en trois grandes catégories et en pointe les avantages pour le e-commerçant. Ainsi, les facilités de paiement telles que le crédit renouvelable ou le paiement en plusieurs fois permettent d’étaler les dépenses et donc de financer des achats plus importants pour des ménages disposant de petits budgets. Autre dispositif, les titres prépayés comme les cartes cadeaux (type Ticket Surf ou carte Wonderbox) amènent aux sites marchands de nouveaux clients. Enfin, les listes de mariages, naissance ou cadeaux engendrent, par nature, une dépense plus élevée.

Conséquence : le panier moyen réalisé avec un mode de règlement alternatif est supérieur dans 8 cas sur 10 à celui réalisé avec une solution de paiement traditionnelle. Cette augmentation est en moyenne de 24% et varie de +4% à +58%, selon les sites et les moyens de paiement alternatifs choisis.

Partager cet article :

© cbanque.com / Marie de Beaudrap/ Mai 2012

Commentaires

Publié le 23 mai 2012 à 17h39 - #1Pierre

Ouais, rien de vraiment nouveau, en somme. Ceux qui utilisent un crédit dépensent plus que ceux qui n'en utilisent pas !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?