Fortuneo

Crédit conso : la Société Générale lance le premier contrat dématérialisé

  • Par cBanque
Signature numérique
DR

D’ici fin juin 2012, Franfinance, filiale de crédit à la consommation de la Société Générale, va déployer le premier service de distribution de crédit dématérialisé, baptisé Demat’+. Grâce à ce procédé, le client pourra signer, directement dans un point de vente, un contrat numérique ayant la même valeur qu’un contrat papier.

Franfinance est spécialisée dans le crédit à la consommation distribué sur le point de vente (magasins, concessionnaires auto, etc). Le projet de contrat dématérialisé a été développé dans le cadre d’un partenariat avec Le Lab by Société Générale, qui développe des solutions technologiques innovantes. Il a été testé pendant quatre mois au sein d’une dizaine de magasins spécialisés. Dans un communiqué, Franfinance indique qu’au cours de cette expérimentation, Demat’+ a été accepté dans 90% des cas, ce qui représente 4.300 clients. 

L'établissement de crédit va désormais déployer ce dispositif de contrat numérique dans plus de 1.000 points de vente. La Société Générale, sa maison-mère, étudie également la possibilité de l'installer au sein de son propre réseau d’agences de détail, en France et à l’international.

Gain de temps

Concrètement, le client conserve la possibilité de choisir entre un contrat papier classique ou un contrat dématérialisé. Dans ce second cas, après la signature de la convention de preuve, seul document papier restant dans la procédure, le client lit le contrat à l’écran et appose sa signature grâce à une tablette électronique. Petite différence par rapport au contrat papier, le paraphe à chaque page n’est pas nécessaire. Le dossier est alors transmis et archivé. Il sera consultable à tout moment sur un espace numérique sécurisé.

L’objectif annoncé est de diviser le temps de montage du contrat de financement par deux, afin, toujours selon le communiqué, de consacrer plus de temps à l’information des clients, notamment sur les modalités du contrat. De plus, la dématérialisation du contrat permettra aux conseillers de gagner du temps en supprimant les délais postaux, de faire des économies sur les impressions et les frais d’envoi et de réduire leurs archives papier.

Partager cet article :
Par la rédaction

© cbanque.com / Marie de Beaudrap / Avril 2012