Hello Bank!

Banque en ligne : toujours plus de clients a en faire leur compte principal

Homme tapant sur un clavier d'ordinateur
© GianlucaCiroTancredi - Fotolia.com

44% des clients viennent à faire de leur banque en ligne leur banque principale, selon les résultats d'une étude.

Les Boursorama, ING, Hello Bank et autres Fortueno entrent dans les mœurs. Selon les résultats du premier Observatoire des banques en ligne et néo-banques publié mercredi 9 octobre, 44% des clients détenant un compte dans une banque en ligne l’utilisent en priorité voire y domicilient leurs revenus (1). Une proportion qui surprend au regard des chiffres circulant jusqu’alors. Dans un rapport publié en octobre 2018, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) – le régulateur français du secteur financier – estimait que 23% de la clientèle des banques en ligne en faisaient leur banque principale.

Ce sont les cadres qui cèdent davantage au chant des sirènes des banques en ligne, comme à celui des banques mobiles (N26, Revolut…) prises aussi en compte dans cette étude. Près de 4 clients sur 10 de ces acteurs à distance exercent une profession de cadre ou assimilée. Une clientèle aisée, donc, et parisienne puisque 31% des utilisateurs vivent en Ile-de-France.

A l’origine notamment de cet engouement : la réactivité du service client, d'après ce sondage réalisé par l’institut de sondage CSA. Plus des trois quarts des personnes interrogées estiment en effet qu’il est aussi voire plus facile de joindre un conseiller d’une banque en ligne, ou d’une néobanque, qu’un chargé de clientèle d’un établissement traditionnel.

Il n’empêche que le conseiller d’une banque traditionnelle garde des atouts. 1 client sur 3 de banque en ligne juge que le niveau d’accompagnement dans les enseignes en ligne est plus faible que dans un établissement ayant pignon sur rue. De fait, les commanditaires de l’institut de sondage constatent que les Français ne sont pas prêts à faire une croix sur la banque traditionnelle. « Une large majorité reste attachée à la banque traditionnelle : 8 sur 10 y sont bancarisés et 4 clients sur 10 déclarent voir des avantages à être clients de banque en ligne mais ne pas pouvoir se passer des banques traditionnelles », expliquent-ils.

Voir le comparatif des banques en ligne et banques mobiles

(1) 2 125 clients de banques en ligne ou néo-banques ont été interrogés via une enquête online réalisée sur panel du 12 au 26 juillet 2019. L'Observatoire des Banques en Ligne et Neo-banques (OPERBEL) de CSA est une étude en multi-souscription.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MEF / Octobre 2019