BforBank

Banque en ligne : Fortuneo relance la guerre des frais à l'étranger

Siège de Fortuneo à Guipavas (Finistère)
DR

En même temps qu’elle dévoilait Fosfo, sa nouvelle offre d’entrée de gamme, Fortuneo a publié ce lundi matin une nouvelle brochure tarifaire. Avec une bonne surprise à la clé : la banque en ligne dit adieu aux frais à l’étranger !

Les clients de Fortuneo qui aiment voyager peuvent se réjouir ! Jusqu’ici, à chaque paiement ou retrait par carte bancaire effectué dans une devise autre que l’euro, ils devaient s’acquitter d’une commission équivalente à 1,94% du montant payé ou retiré. Un niveau de frais parmi les moins élevés du marché, mais des frais tout de même. Désormais, ce sera zéro. La nouvelle carte Fosfo, dévoilée ce lundi matin, prévoit la gratuité totale sur les paiements et les retraits, en euros comme en devises. Mais ce n’est pas tout : la disparition des frais concerne également les clients actuels, porteurs de carte Mastercard Gold ou World Elite. Mais pas ceux équipés d’une carte Mastercard classique en revanche : pour eux, ce sera toujours 1,94% de frais.

Si Fosfo est accessible gratuitement sans conditions de revenus ou de dépôts, la Gold, elle, s’obtient gratuitement en justifiant de 1 800 euros de revenus nets mensuels, tandis que la World Elite est réservée aux clients capables de domicilier au moins 4 000 euros de revenus par mois sur leur compte.

A consulter : Comment obtenir une carte bancaire gratuite ?

L'ultime réponse à Boursorama

Ce choix tarifaire de Fortuneo mérite d’être replacé dans son contexte concurrentiel. Il intervient en effet un peu plus de 3 ans après le lancement par Boursorama, leader du marché de la banque en ligne, de Welcome, une offre d'entrée de gamme gratuite sans conditions, et 3 mois après celui d’Ultim, une carte offrant également la gratuité sur ces opérations en devises. Cette dernière a trouvé son public : 125 000 demandes de souscription depuis le 11 juin.

Avec Fosfo et sa nouvelle tarification, Fortuneo se replace clairement dans la course. Avec la gratuité sur les opérations en devises, Fosfo fait mieux de ce point de vue que Welcome (1,94% de frais) et la Gold Fortuneo mieux que la Premier Boursorama (1,94% également). Ce n’est pas la première fois : depuis de longues années, les principales banques en ligne se font une intense concurrence, parfois au dixième de pourcent près, sur le prix des opérations en devises. La raison en est double. Rendre leur offre la plus attractive possible pour attirer les nouveaux clients, évidemment. Mais aussi, bien figurer dans les comparateurs : les opérations en devises faisant partie des services généralement retenus pour distinguer les offres, la moindre baisse peut se traduire par une forte remontée dans le « classement général ».

La gratuité va-t-elle devenir la norme ?

Fortuneo après Boursorama, sans compter les néobanques N26, Revolut, Max ou Bunq : il y a maintenant du choix pour celles et ceux qui ne souhaitent plus payer pour leurs opérations en devises. La gratuité va-t-elle devenir la norme ? C'est probable, au moins pour les cartes premium. Il va maintenant être intéressant d'observer la réaction de la concurrence. Celle, en particulier, de l'outsider de Boursorama, ING. La banque en ligne néerlandaise, qui revendique un million de clients en France, continue en effet de facturer 2% de commissions sur les opérations en devises, avec un minimum de perception de 0,5 euro.

Plus d'infos sur le compte bancaire Fortuneo et la carte Fosfo

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / VM / Octobre 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 7 octobre 2019 à 14h52 - #1JuL
  • Homme
  • Paris
  • 43 ans

Très bonne initiative, il n'y a plus qu'à attendre que Boursorama s'aligne...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01
Publié le 8 octobre 2019 à 00h54 - #3ticotbourbonus
  • Homme
  • Bures-sur-Yvette
  • 29 ans

Je suis client Fortuneo et j'en suis tres content.. et je suis content d'apprendre cette nouvelle.
Les banques en ligne le font car généralement adossé à de grand groupe bancaire derriere.. ou bien de grandes entreprises qui "injectent" ou siphonnent les clients de ses grosses banques.. paradoxalement les frais augmentent ailleurs sauf sur les banques en ligne..

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire