Hello Bank!

Boursorama franchit le cap des 2 millions de clients

Carte et chéquier Boursorama
© cBanque - FV

Boursorama annonce ce jeudi matin avoir dépassé le cap des 2 millions de clients actifs, un record parmi les banques en ligne. Et la filiale de la Société Générale ne compte pas s'arrêter là.

Mission accomplie pour Boursorama Banque. Comme la banque en ligne l’anticipait il y a un an tout pile, elle a effectivement atteint en 2019 la barre symbolique des 2 millions de clients. Cette filiale de la Société Générale vise désormais les 3 millions d’utilisateurs qu’elle prévoit de comptabiliser en 2021.

Pour couper court aux remarques de ses détracteurs, Boursorama Banque l’affirme : ses 2 millions de clients ne sont pas fantômes. Ils utilisent leur compte. « Leur engagement croissant s'observe d’abord avec l’augmentation de +39% du nombre de transactions qu’ils réalisent sur leurs comptes courants depuis le début de l’année. C’est même une progression de +51% pour les opérations par carte bancaire à l’étranger […] Au mois d’août, 700 000 paiements mobiles ont été effectués et 100 000 virements instantanés ont été émis », insiste par communiqué la banque.

Boursorama plus fort que Crédit du Nord

Pour mettre en perspective ces chiffres de croissance : Boursorama, qui a lancé son offre de compte courant en 2005, a mis 12 ans pour atteindre le million de clients et, donc, seulement 2 ans de plus pour parvenir aux 2 millions. Résultat, près d’un client de banque de détail sur 5 du groupe Société Générale en France détient un compte dans la banque en ligne. Autre élément de comparaison : en termes d’utilisateurs, Boursorama pèse donc plus que les 8 enseignes du groupe Crédit du Nord. Ces filiales de la banque rouge et noire comptent 1,84 million de clients particuliers et 200 000 clients professionnels et entreprises.

Par contre, le leader de la banque en ligne en France cherche encore le chemin de la rentabilité. Ce qui ne semble pas poser de problème à son patron Benoît Grisoni. « Notre actionnaire le groupe Société Générale assume depuis 2015 une stratégie d’acquisition de clients, ce qui implique d’être temporairement déficitaire. Nous acceptons donc d’être en position de ne plus être rentable, en France, car les investissements marketing sont extrêmement significatifs pour attirer de nouveaux clients », expliquait-il dans une interview donnée à MoneyVox.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MEF / Septembre 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire