Hello Bank!

Banque mobile : les paiements en ligne sécurisés arrivent chez Revolut

Notification sur smartphone noir
© viperagp - Fotolia.com

La néobanque britannique Revolut propose désormais à ses clients (plus d’un demi-million en France) 3D Secure, protocole permettant de mieux sécuriser les paiements effectués sur internet avec leur carte bancaire.

Si vous êtes client d’une banque traditionnelle et amateur de shopping en ligne, vous connaissez forcément 3D Secure. Il s’agit en effet du dispositif qui vous oblige à renseigner un code unique reçu par SMS sur une page web ouverte par votre banque au moment de payer un achat sur internet. Le protocole, destiné à lutter contre la fraude en renforçant l’authentification de l’acheteur, a sécurisé 43% des dépenses effectuées en ligne en 2018

Quasiment généralisé dans les enseignes bancaires, y compris les néobanques (N26, Max, etc.), 3DS n’était pourtant pas encore supporté par Revolut. Mais la néobanque n’avait plus le choix : suite à la mise en œuvre de la 2e directive européenne sur les comptes de paiement (DSP2), l’authentification forte pour les achats en ligne par carte bancaire va en effet devenir obligatoire pour certains achats (ceux, notamment, d’un montant supérieur à 30 euros), et ce à compter du 14 septembre prochain. Les clients de la banque mobile risquaient donc de ne plus pouvoir faire d’achats sur internet…

Lire sur le sujet : Compte bancaire : pourquoi posséder un smartphone va devenir indispensable

Pas de code par SMS

Pour être en accord avec cette DSP2, Revolut va faire l’impasse sur le code SMS, non conforme avec la directive et appelé à disparaître progressivement. Pour authentifier leurs achats, les clients de la néobanque recevront une notification push sur leur smartphone, leur proposant d’ouvrir l’application Revolut - à l’aide de leur code secret ou de la biométrie - pour confirmer le paiement. Une manœuvre plutôt simple et pratique, qui ne sera pas forcément requise à chaque paiement, puisqu'il existera des cas d'exemptions, en fonction du profil de risque de la transaction.

Plus d'infos sur le compte Revolut

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / VM / Août 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 28 août 2019 à 14h48 - #1Nicolas Guillaume

En fait ce ne sont pas les marchands qui choisissent d'activer 3DS en version 2 (conforme à la DSP2) mais les banques selon le profil de risque - qui détermine la possible exemption - et cela au contraire de la version 1 où les marchands pouvaient choisir l'activation ou pas. Comme ce sont les banques qui portent le risque et que le protocole v2 va -enfin- permettre de remonter les informations complètes de la transaction, cela se comprend

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 28 août 2019 à 15h02 - #2Vincent Mignot (cBanque)

@ Nicolas Guillaume :
Merci pour cette précision, l'article a été repris.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire