Fortuneo

Ma French Bank : ce qui n'est pas inclus dans l'offre à deux euros par mois

Logo Ma French Bank
DR La Banque Postale

La Banque Postale inaugure ce 22 juillet sa banque mobile. Baptisée Ma French Bank, celle-ci communique sur une offre à 2 euros par mois. Il s’agit d’un prix de base. Comme chez ses concurrentes directes (Eko, Enjoy et même les néobanques), la cotisation prélevée augmente en cas de souscription d’options et si le compte vire au rouge.

Prévue initialement pour 2017, Ma French Bank voit finalement le jour cet été ! Depuis ce 22 juillet, la banque en ligne et mobile de La Banque Postale est en effet ouverte au grand public. Concrètement, Ma French Bank propose un compte sans découvert autorisé, une carte à contrôle de solde et des services pour gérer et piloter son compte à distance. Particularité de cette enseigne : les paiements et les retraits en zone euro comme en dehors sont gratuits ! C’est un élément différentiant par rapport à Eko du Crédit Agricole, Enjoy de la Caisse d’Epargne et même par rapport aux néobanques comme N26 ou Nickel.

L’assurance des moyens de paiement en option payante

Sur le mode de facturation, Ma French Bank facture 2 euros par mois de frais de tenue de compte, d’après la plaquette tarifaire de l’enseigne. La carte Visa Classic est, quant à elle, délivrée gratuitement. De quoi permettre donc à Ma French Bank de communiquer sur un compte bancaire à 2 euros mensuels. Au passage, elle s’aligne ainsi sur Enjoy et Eko qui, eux, appliquent cette cotisation au titre de l’ensemble du bouquet compte et carte bancaire.

A noter, en payant ces 2 euros mensuels, le client n’a pas accès à l’ensemble des produits et services de Ma French Bank. Pour compléter son compte, il peut en effet souscrire à d’autres produits, comme à l’assurance perte et vol des moyens de paiement. Facturée 2 euros par mois en sus - un tarif très proche de la moyenne des banques, y compris traditionnelles - sa souscription double donc le prix du compte courant. Le renouvellement anticipé de la carte bancaire fait également l’objet d’une surtarification de 15 euros.

Des frais de découvert existants mais limités

Concernant le découvert bancaire, si celui-ci n’est pas autorisé, cela ne signifie pas pour autant que le compte Ma French Bank ne peut jamais se retrouver dans le rouge. Comme pour Eko, Enjoy et des néobanques telles N26 et Nickel, un prélèvement alors que le solde du compte est insuffisant peut entrainer un découvert. Dans ce cas, des frais de rejet de prélèvement sont à la charge du client. La banque mobile de La Poste les facture jusqu’à 20 euros, soit le plafond légal, contre un maximum de 14 euros pour les détenteurs d’un compte à La Banque Postale.

En revanche, lorsqu’une opération fait basculer le solde de leur compte en territoire négatif, les clients de Ma French Bank ne s’exposent pas à une commission d'intervention (comme dans beaucoup de banques en ligne). C’est également le cas pour les clients d'Eko du Crédit Agricole et des néobanques. En revanche, ceux d’Enjoy de la Caisse d’Epargne peuvent, de la même façon que les clients classiques de la banque, se voir prélever jusqu’à 8 euros par commission, le plafond légal pour cette ligne tarifaire.

Lire également : Quelles différences entre Ma French bank et Orange, EKO, Nickel et les autres ?

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Juillet 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 23 juillet 2019 à 08h49 - #1aranud
  • Homme

On peut rajouter qu'il n'y a pas de chéquier...pour une offre payante.
Et que les bureaux de postes même si'ils ouvrent un compte, ils ne permettent pas de déposer de liquide ou de chèque.
Bref la concurrence fait mieux et moins chère, voir gratuit.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?30

Ajouter un commentaire