Hello Bank!

Hello Bank va se diversifier pour devenir rentable en 2022

Test Hello bank
© FV / cBanque

Lancée en 2013, Hello Bank, la banque mobile de BNP Paribas, n’a pas encore trouvé son modèle économique. Un dirigeant de la maison-mère confie aux « Echos » la volonté du groupe d’élargir le panel d’offres.

« Hello Bank doit se différencier. » Thierry Laborde, directeur général adjoint de BNP Paribas, en charge des marchés domestiques, tire indirectement un constat d’échec concernant Hello Bank, dans Les Echos. « Deux de nos trois modèles bancaires sont déjà rentables : Nickel avec 1,3 million de clients et bien sûr la banque de détail de BNP Paribas. Hello Bank sera rentable en France à horizon 2022. »

La « banque mobile » de BNP Paribas revendique 448 000 clients fin mars 2019, en France. Mais cette progression ne lui permet pas de rattraper les leaders du marché que sont Boursorama (1,7 million de clients) et, un cran derrière, ING (1 million). En revanche, en Europe (Belgique, Italie, Allemagne et Autriche), l’offre Hello Bank a plus de succès, avec 3 millions de clients tous pays confondus.

Lire aussi : Boursorama, ING, Orange Bank... Quelle banque en ligne a gagné le plus de clients en 2018 ?

Thierry Laborde livre dans le quotidien économique les chantiers de diversification de l’activité de l’enseigne Hello Bank en France : les « nouvelles offres » vont viser les auto-entrepreneurs et autres travailleurs indépendants, ou encore les « Millennials ». Ces nouvelles offres, prévues « à partir de la fin d’année » 2019, ne seront pas nécessairement soutenues par des primes de bienvenue, très coûteuses pour la banque.

Plus d’infos sur le compte bancaire Hello Bank

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juin 2019