Fortuneo

Néobanque : Pixpay, un nouveau compte pour adolescents d'ici la fin 2019

Pixpay
DR - Pixpay

La fintech Pixpay ne prévoit de lancer son offre de compte pour 10-18 ans qu’à l’automne 2019. Mais la start-up annonce d’ores et déjà une levée de fonds de 3,1 millions d’euros.

Après Kador, Nickel Jeune, Morning Jump ou plus récemment Xaalys, Pixpay va bientôt venir grossir les rangs des néobanques (ou solutions de paiement) pour adolescents. La société préparant Pixpay n’a été créée qu’au début de l’année 2019, et tous les contours de l’offre n’ont pas encore été détaillés, mais les fondateurs affichent d’ores et déjà d’importantes ambitions : le recrutement de 25 personnes dans les 6 prochains mois, un lancement « dès l’automne » 2019 et un objectif de 2 millions d’utilisateurs en Europe, dont près d’un million en France, au bout de 5 ans.

Pour atteindre ces ambitions, Pixpay va profiter de l’apport financier du tour de table fraîchement bouclé : 3,1 millions d’euros levés auprès du fonds Global Founders Capital ainsi qu’auprès de quelques investisseurs privés (Alexandre Prot, cofondateur de Qonto, Franck Le Ouay, cofondateur de Criteo…). Le projet Pixpay est lui porté par Benoit Grassin et Nicolas Klein, cofondateurs de MonDocteur (revendu à Doctolib en juillet 2018), et Caroline Ménager, ex-directrice marketing des cinémas Pathé Gaumont.

Un compte avec carte bancaire à 2,99 euros par mois

Pixpay vise donc les adolescents de 10-18 ans, en France comme en Europe. Pour ce faire, Pixpay proposera un compte sans découvert, une carte Mastercard, blocable et déblocable en cas de vol ou de perte, ainsi qu’une application disponible à fois en version « enfant », pour gérer son compte, et en version « parent », pour le piloter, l’alimenter et l’assister dans la gestion de son argent de poche. La promesse de Pixpay : permettre une gestion dématérialisée de l’argent de poche, paramétrer des versements, suivre son épargne en fonction de différents objectifs, fixer des limites selon les catégories de dépenses (telle somme en jeux vidéos par semaine, par exemple), bloquer les paiements sur certains sites marchands… Bref, devenir un support d’éducation financière, pour les parents, et un compte offrant une certaine autonomie, pour les enfants. Le modèle choisi à ce jour est celui d’un compte payant, à 2,99 euros par mois.

Lire aussi notre comparaison des comptes bancaires pour ados de Nickel, Boursorama et Morning

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2019