fortuneo
Hello Bank!

Fintech : Lydia assure le smartphone de ses clients

Carte et appli mobile Lydia

L’application française, spécialisée initialement sur les paiements entre particuliers, étoffe sa gamme de services. Ce 6 novembre, elle lance avec CNP Assurances deux assurances mobiles.

L’application de paiement Lydia s’ouvre désormais à l’assurance. Via un partenariat avec CNP Assurances, qui est présent au capital de la fintech depuis février dernier, Lydia propose désormais à ses clients d’assurer leur équipement mobile.

Concrètement, la start-up commercialise depuis ce 6 novembre deux contrats différents. Le premier, facturé 4,29 euros par mois, indemnise le client en cas de casse ou d’oxydation de son smartphone. Pour 9,99 euros par mois, la seconde formule permet d’élargir la couverture à tous les appareils nomades : mobiles, ordinateurs portables, tablettes, montres connectées ou encore casques audio. L'assurance est par ailleurs étendue au vol.

Cap sur le modèle Premium

En proposant ces assurances payantes et optionnelles, Lydia s’assure une nouvelle source de revenus et avance ainsi sur la voie de la rentabilité. Pour parvenir à cet objectif, la fintech a lancé fin mars 2018 une offre type néobanque payante, comprenant entre autres un compte avec Iban, l’agrégation bancaire, les virements et des cartes virtuelles. Celle-ci est facturée 2,99 par mois ou 3,99 euros si le client ajoute en sus une carte Mastercard physique.

Autre dimension de son plan stratégique : l’internationalisation. Outre la France, Lydia est active au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal et en Irlande depuis 2017. Elle prévoit également d’entrer sur le marché allemand avant la fin de l’année.

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Novembre 2018

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire