fortuneo
BforBank

Banque en ligne : révolution de velours chez BforBank

Nouveau site web BforBank, octobre 2018
Capture d'écran - bforbank.com

Une nouvelle carte d’entrée de gamme, un nouveau slogan : BforBank a dévoilé aujourd’hui une évolution de son image de marque et de son offre. Pas de table rase, mais des ajustements destinés à élargir sa clientèle cible.

BforBank, banque de la liberté, du savoir-vivre et d’une certaine opulence : c’est l’image que s’est construite la banque en ligne depuis son lancement en 2009. La cible, toutefois, s’est sans doute avérée un peu étroite. Comme annoncé par cBanque début octobre, la filiale du Crédit Agricole s’ouvre à de nouveaux publics en enrichissant sa gamme de moyens de paiement d’une carte bancaire d’entrée de gamme, une Visa Classic.

Conséquence concrète : le ticket d’entrée chez BforBank baisse de 400 euros. Jusqu’ici, il fallait justifier d’au moins 1 600 euros de revenus nets mensuels pour mettre un pied dans la banque. La nouvelle carte, elle, est accessible dès 1 200 euros, ou 2 000 euros pour un compte joint.

Cette démocratisation, toutefois, se fait à petits pas. La Visa Classic, pour commencer, n’est pas encore éligible à la prime de bienvenue de 80 euros, réservée aux clients pouvant accéder aux cartes Visa Premier (1 600 euros de revenus nets mensuels) ou Infinite (4 000 euros). Son ticket d’entrée, ensuite, reste supérieur à ce que pratiquent certains concurrents. La même carte est ainsi accessible dès 1 000 euros de revenus nets mensuels chez Boursorama Banque et Hello Bank. BforBank, en revanche, se retrouve alignée sur Fortuneo et sa Mastercard classique.

La nouvelle carte Visa Classic en bref

Conditions d’octroi : 1 200 euros de revenus nets mensuels (2 000 euros pour un compte joint)

Conditions d’usage : 3 paiements par trimestre (à défaut, 6 euros par trimestre)

Plafonds de paiement : 1 200 euros par mois (dont 800 euros à l’international) sous 1 800 euros de revenus nets mensuels ; 2 000 euros (dont 1 200€ à l'international) au dessus de 1 800 euros.

Plafonds de retrait : 400 euros par période de 7 jours consécutifs sous 1 800 euros de revenus nets mensuels ; 700 euros au dessus.

Ces plafonds sont personnalisables après un mois d’ancienneté dans la banque, après analyse du dossier d’ouverture.

La carte permet, selon BforBank, la « visualisation en temps réel des opérations carte réalisées ».

A consulter : les conditions d’accès aux cartes bancaires gratuites

Vers l’Infinite et au-delà pour les nouveaux clients

BforBank, toutefois, ne délaisse pas la clientèle plus fortunée. Au contraire : la Visa Infinite, jusqu’ici réservée aux clients affichant des revenus confortables mais aussi 6 mois au moins d’ancienneté dans la banque, est désormais accessible dès l’ouverture.

Son ticket d’entrée, en revanche, ne change pas : il faudra toujours justifier de 4 000 euros de revenus nets mensuels (ou 6 000 euros pour un compte joint) et régler une cotisation annuelle de 200 euros pour obtenir le sésame. La condition d’ancienneté, elle, est maintenue mais légèrement modifiée : ceux qui veulent accéder à l’Infinite grâce à leurs placements doivent disposer de 40 000 euros ou plus sur des produits d’épargne BforBank depuis au moins 6 mois.

Mon banquier, c’était moi

Le repositionnement de l'offre de BforBank s’accompagne d’un ajustement de son image. La marque conserve son logo mais rajeunit son esthétique. Exit le noir et blanc : la nouvelle charte graphique intègre désormais la couleur. Elle enrichit également la galerie des portraits de ses clients, y intégrant plus de jeunes. Ces derniers sont en effet sous-représentés chez BforBank : seuls 1% de ses clients ont aujourd'hui moins de 24 ans, et 22% moins de 35 ans.

BforBank inaugure aussi une nouvelle signature de marque : « La banque selon moi ». Elle abandonne ainsi, sans vraiment l’enterrer, son emblématique slogan, « Mon banquier, c’est moi », qui signait chacune de ses pubs TV depuis 2009 et était devenu son slogan officiel en 2012.

215 000 clients en France

Malgré son ancienneté - elle fêtera l'an prochain ses 10 ans - BforBank reste la plus petite des grandes banques en ligne. L'enseigne revendique actuellement 215 000 clients - dont 40 000 entrées en relation en 2018 - contre 190 000 clients fin 2017. C'est moins que les autres enseignes historiques, mais aussi que certains nouveaux entrants, comme Orange Bank, Revolut ou N26.

Plus d’infos sur le compte bancaire BforBank

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Octobre 2018