Fortuneo-

Banque en ligne : les étudiants peuvent-ils aussi y ouvrir un compte ?

Jeune femme retirant de l'argent à un DAB
© guruXOX - Fotolia.com

Une carte bancaire gratuite, des tarifs plus compétitifs, une prime de bienvenue, des produits d'épargne plus attractifs : les banques en ligne ont bien des avantages, qui le plus souvent ne sont accessibles que sous conditions. Les étudiants y ont-ils accès ?

Il est des populations plus attractives que d’autres pour les banques, selon l’âge, le potentiel d’épargne, les habitudes de consommation, la propension à prendre un crédit… Sur le papier, les étudiants, le plus souvent sans revenus fixes, n’en font pas forcément partie. A court terme au moins : car parmi eux figurent évidemment les clients à fort potentiel de demain. D’où l’existence, dans la plupart des enseignes traditionnelles, d’offres avantageuses dédiées aux étudiants.

Qu’en est-il des banques en ligne ? Plus encore que les acteurs traditionnels, ces dernières ont en effet la réputation de « sélectionner » leur clientèle, en conditionnant l’accès à leurs offres à bas coût à la justification de revenus réguliers ou à la détention d’un certain niveau d’épargne. Font-elles, elles aussi, des exceptions pour les étudiants ? Nous avons fait le tour de la place (1) pour le savoir.

Orange Bank, Boursorama, Hello Bank, « student friendly »

Trois enseignes apparaissent particulièrement accueillantes pour les étudiants. C’est le cas de la dernière née du marché, Orange Bank, qui n’hésite pas à se présenter comme « l’offre parfaite » pour cette population : « pas de conditions de ressources, pas ou peu de frais et une offre complète, avec de l’épargne et un chéquier », argumente la communication de la banque. En l’absence de revenus réguliers, toutefois, il faudra faire une croix sur une éventuelle autorisation de découvert, et se contenter de plafonds de paiements et de retraits limités. Et pour éviter les frais de tenue de compte (5 euros par mois), ne pas oublier d’utiliser la carte au moins 3 fois par mois.

Boursorama Banque accueille également les étudiants à bras ouverts. Longtemps, la filiale de la Société Générale a, comme ses concurrentes, conditionné l’accès à son offre au respect de certaines conditions de revenus. Ce n’est plus le cas depuis septembre 2016, et l’apparition d’une offre baptisée Welcome, d’abord facturée 1,50 euro par mois puis devenue gratuite en septembre 2017. Ce « bienvenue ! » s’adresse tout particulièrement aux étudiants, et plus généralement à toutes les personnes ne disposant pas de revenus réguliers : Welcome fait en effet fi des conditions de revenus. Elle inclut une carte bancaire à autorisation systématique, avec un découvert autorisé de 100 euros et des plafonds de paiement et retrait limités mais évolutifs. Autre avantage : les paiements effectués en devises hors de la zone euro sont gratuits. Welcome impose toutefois un usage minimum (au moins un paiement par mois) pour éviter les frais (5 euros par mois).

Hello Bank, enfin, est plutôt accueillante pour les étudiants. S’ils ont moins de 25 ans, aucun minimum de revenus ou de versements ne leur est demandé pour bénéficier d’un compte gratuit avec carte bancaire et chéquier. Au-delà de 25 ans, en revanche, ou pour les étudiants atteignant un niveau Bac+4, il faudra dès l’ouverture effectuer un versement minimum de 1 500 euros sur le Livret Hello, le livret bancaire maison de la filiale de BNP Paribas.

Plus d’infos sur le compte Orange Bank, la formule Welcome de Boursorama Banque et le compte Hello Bank

Monabanq et ING Direct, ouvertes aux étudiants, à condition de payer

Les autres banques en ligne de la place ne réservent pas de régime de faveur aux étudiants. Ce qui ne veut pas dire qu’elles ne s’intéressent pas à cette clientèle. Exemple avec Monabanq : « Bien entendu, nous acceptons d’ouvrir des comptes aux étudiants », explique Loïc Bérenguier, directeur marketing et communication. « Chez nous, l’usage bat le statut, et c’est pour cela que nous n’exigeons plus de condition de revenus pour nos offres de compte de dépôt ». S’il est prêt à payer 6 euros par mois, un étudiant peut même obtenir une carte Visa Premier, pour laquelle Monabanq n’impose plus de conditions de revenus. Le compte courant avec Visa Classic est lui accessible moyennant 2 euros par mois.

La posture est sensiblement la même chez ING Direct. Depuis juin 2016, la banque en ligne d’origine néerlandaise a supprimé les conditions de revenus, ce qui rend son compte courant avec carte Gold Mastercard plus largement accessible, y compris aux étudiants. A condition de régler la facture de 5 euros par mois. Pour bénéficier de la gratuité, il faut en effet verser au moins 1 200 euros par mois sur le compte, ou placer 5 000 euros dans les livres de la banque.

Plus d’infos sur les comptes courants Monabanq et ING Direct

Fortuneo et BforBank ne font pas d’exception

Deux autres enseignes ne font pas d’exception pour les étudiants, qui ne font pas partie de leurs cibles prioritaires, et sont de ce fait beaucoup plus difficiles d’accès, en raison des conditions de revenus ou d’encours d’épargne imposées. Chez Fortuneo, les étudiants sont ainsi officiellement les bienvenus mais le ticket d’entrée est placé à 5 000 euros minimum, à placer sur un produit d’épargne, livret bancaire ou assurance-vie. En dessous de cette somme, passez votre chemin.

Même philosophie chez BforBank. Pas de passe-droit pour les étudiants qui doivent, comme les autres, remplir les conditions posées par la banque : justifier d’un revenu minimum de 1 600 euros nets par mois, sans conditions de domiciliation des revenus, ou de 1 200 euros de revenus nets mensuels en plaçant au moins 10 000 euros sur les produits d'épargne BforBank.

Plus d’infos sur les comptes courants Fortuneo et BforBank

(1) Pour les besoins de cet article, nous avons interrogé 7 enseignes : Boursorama Banque, ING Direct, Hello Bank, Fortuneo, Monabanq, BforBank et Orange Bank. Seul Hello Bank n’a pas donné suite : les informations sur sa politique sont issues de son site web.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2018

Commentaires

Publié le 29 mars 2018 à 09h02 - #1Cosaque
  • Homme
  • Paris

Pourquoi la carte Max n’a pas intégré dans l’analyse?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire