Hello Bank!

Banque en ligne : ING Direct ferme la porte aux petits revenus

ING Direct café Paris Opéra

ING Direct a introduit depuis lundi une condition de revenus minimum, à hauteur de 1.200 euros nets mensuels, pour accéder à son offre de compte courant avec carte bancaire gratuite. Elle s’aligne en cela sur les standards du marché de la banque en ligne.

L’exception ING Direct a vécu. Depuis lundi 24 août, la banque en ligne, filiale du géant néerlandais ING, demande à ses nouveaux clients de justifier d’un revenu mensuel net minimum de 1.200 euros pour pouvoir ouvrir un compte courant équipé d’une carte bancaire MasterCard Gold gratuite (1). Jusqu’ici, la seule condition imposée était le dépôt effectif d’un montant minimum de 750 euros par mois (ou 2.250 euros sur trois mois), sous peine de se voir facturer une pénalité de 15 euros chaque trimestre. Cette condition est désormais « levée », nous a confirmé la communication de la banque. Seul versement désormais obligatoire : 300 euros à l'ouverture du compte.

Ce faisant, la banque orange s’aligne sur un des standards du marché de la banque en ligne français. La quasi-totalité des acteurs affichant la gratuité sur la carte bancaire (2) conditionnent en effet cet avantage, non pas à la domiciliation effective de revenus mensuels minimum sur le compte, mais à la simple justification (fiche de paye à l’appui) de la réalité de ces revenus (3). Une manière de filtrer le flux de nouveaux clients, à laquelle ING Direct s’est finalement convertie.

Bataille marketing

Pourquoi ce choix ? Est-ce une conséquence de l’ajout début mai d’une offre de crédit immobilier à son catalogue ? Dans l’immédiat, aucun responsable d’ING Direct n’était disponible pour nous répondre, vacances obligent. On peut toutefois tenter une hypothèse. La justification des revenus, plutôt que la domiciliation, est en effet moins engageante pour le client. Elle lui permet notamment de conserver un compte ouvert sans avoir à l’utiliser, ni à l’abonder. A l’heure où de nombreux Français s’intéressent à la banque en ligne, et veulent la tester sans pour autant basculer totalement ; à l’heure aussi où les acteurs de la banque en ligne se livrent une intense bataille marketing, à coup de primes à l’ouverture notamment, afin de pouvoir revendiquer le leadership du secteur, ING Direct a peut-être fait le choix de garder des clients peu ou pas actifs plutôt que de les voir partir à cause d’une pénalité de 15 euros par trimestre.

Avec cette évolution, l'enseigne se ferme toutefois aux salariés les plus modestes (notamment ceux payés au Smic) qui jusqu’ici pouvaient bénéficier d’une carte milieu de gamme gratuite. Les jeunes et les étudiants, eux, pourront fournir les justificatifs de revenus de leurs parents pour ouvrir leur compte, si l’on en croit une réponse postée sur le Web Café, le forum internet de la banque.

Boursorama Banque et Monabanq plus accessibles

Avec un seuil d’entrée de 1.200 euros, ING Direct figure toujours parmi les enseignes 100% en ligne les plus accessibles, notamment si on les compare à carte bancaire équivalente. La Gold MasterCard gratuite, unique carte distribuée par la banque orange, est en effet proposée à partir de 2.300 euros de revenus nets mensuels chez Fortuneo. Pour bénéficier de son équivalent chez Visa, la Premier, il faut justifier de 1.800 euros de revenus chez Boursorama Banque et BforBank, et de 2.400 euros chez Hello Bank. Rappelons toutefois qu’ING Direct module les caractéristiques de la carte (débit immédiat ou différé, plafonds de paiements et de retraits, découvert autorisé) en fonction des revenus. Il faut ainsi déclarer plus de 3.000 euros mensuels pour espérer bénéficier du débit différé ou d’une autorisation de découvert supérieure à 1.000 euros (1.300 euros en l’occurrence).

Par ailleurs, tous types de cartes confondus, deux enseignes restent plus accessibles qu’ING Direct. Boursorama Banque fournit une Visa Classic d’entrée de gamme à ses clients à partir de 1.000 euros de revenus. Monabanq, de son côté, devient la seule banque en ligne à ne pas demander à ses nouveaux clients de justifier du montant de leurs revenus. La filiale du Crédit Mutuel-CIC en reste dans l’immédiat à son modèle original : pas de gratuité, mais une cotisation mensuelle modeste (2 euros pour une Visa Classic, 5 euros pour une Premier).

(1) Compte simple. Le seuil pour un compte joint est à 2.000 euros.

(2) La seule exception étant désormais Soon, le service de banque mobile d’Axa Banque.

(3) Cet avantage est également accessible, en général, aux clients déposant une épargne d’un montant minimum sur des produits détenus dans la banque (livret, assurance-vie, etc.).

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Août 2015