defiscalisation-mode-demploi.com : Découvrez ce que la déficalisation peut vous rapporter

Assurance vie : à l'Afer, le gouvernement fait la promotion des alternatives au fonds euros

Logo de l'Afer
DR

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, a insisté lors des Assises de l’Afer sur les nouveautés de la loi Pacte : le nouveau Plan d’épargne retraite et le fonds eurocroissance « bis ».

« J’ai la conviction que les taux d’intérêts vont rester bas à court terme » : remplaçant Bruno Le Maire lundi soir lors des assises annuelles de l’association d’épargnants Afer, Agnès Pannier-Runacher a réagi au contexte de taux (très) bas, plombant les fonds en euros, dont la rémunération devrait encore baisser en 2019.

En réponse au déclin du rendement du support phare de l’assurance vie, la secrétaire d’Etat locataire de Bercy a insisté sur la « pertinence » du fonds en euros, protégeant l’épargne des Français malgré une conjoncture défavorable. Si le fonds en euros n’est pas mort, le gouvernement cherche tout de même à promouvoir les alternatives, de consorts avec les assureurs : « Les supports d’investissement ont été diversifiés en complément du fonds euros et permettent de développer l’offre d’épargne », a déclaré la secrétaire d’Etat, en référence à la loi Pacte : « Avec la loi Pacte, de nouveaux produits d’épargne retraite ont été lancés, plus simples, plus souples et fiscalement avantageux. » La commercialisation des nouveaux PER est ouverte depuis le 1er octobre.

Un « nouvel eurocroissance » d’ici la fin 2019

En revanche, le « nouvel eurocroissance » se fait attendre, même si Bercy assure que tous les décrets et autres textes réglementaires nécessaires à l’application de la loi Pacte seront pris avant le 22 novembre. La nouvelle version du fonds eurocroissance devrait donc être opérationnelle dans les prochaines semaines. « Le nouvel eurocroissance sera plus simple, plus lisible et chacun pourra choisir le terme de la garantie », a rappelé Agnès Pannier-Runacher, cette nouvelle version de l’eurocroissance devant notamment permettre aux assureurs de servir une rémunération annuelle unique, à l’image du fonds en euros. Même si le principe de la garantie en capital à l’issue d’une durée de détention minimale sera maintenue : « L’enjeu de la loi Pacte est de diversifier les supports de placement et de permettre d’aller chercher du rendement en prenant un peu de risque », a conclu Agnès Pannier-Runacher.

Le président de l’Afer Gérard Bekerman a lui renouvelé sa confiance dans les fonds en euros, malgré les signaux défavorables, et rappelé l’importance d’une transition incitative et non forcée : « Ce n’est pas par la contrainte mais par la liberté qu’on convaincra les épargnants de s’ouvrir à d’autres formes de produits d’épargne. »

Voir aussi notre comparatif des assurances vie

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / BL / Octobre 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 30 octobre 2019 à 12h57 - #1Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Que les assureurs assurent !
Ils ont des réserves qui doivent leur permettre de restructurer leurs fonds en euros pour les années à venir, si nécessaire.Réserves constituées avec notre argent(frais de gestion, PPB...).

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 1er novembre 2019 à 08h33 - #2Stunt38
  • Homme
  • 100 ans

Les réservent sont déjà entamées, il n'est pas possible de continuer sur la même lancée.
L'indice OAT à 10 ans est négatif et était autour de 0 depuis quelques années, c'est-à-dire que les assureurs payent pour déposer les fonds, et de l'autre côté on doit maintenir une garantie sur le fond euro = pas bon du tout car pas rentable à long terme.
Heureusement il y a encore des anciennes OAT qui rapportent mais avec un contexte de taux bas persistant il faut réagir, et ça passe par la diversification et les UC.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 1er novembre 2019 à 09h45 - #3Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

...eh bien ! Que les experts financiers des assureurs vie diversifient !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 1er novembre 2019 à 13h00 - #4Stunt38
  • Homme
  • 100 ans

C'est déjà le cas avec le fond euros, d'où des disparités de rendement, mais ça reste limité car très encadré, et heureusement car on ne peut pas se permettre de s'exposer outre mesure sur un support garanti.
On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre.
Mais en prenant quelques UC en complément du fond euros on arrive à faire des choses très sympa avec un risque mesuré

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01
Publié le 1er novembre 2019 à 15h36 - #5Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

D'instinct, des centaines de milliers d'assurés vie savent que la finance est un métier
à part entière, que cela demande du temps , de la hauteur de vue, de l'expérience , en un mot de l'expertise !
Chose que la grande majorité d'entre nous n'avons pas.
Alors que les épargnants épargnent, et que les assureurs vie assurent !!!
A bon entendeur, salut !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 2 novembre 2019 à 10h41 - #7Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Ivan, tu as dû te tromper de site !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire