psa

Assurance vie : le top 10 des assureurs qui accaparent votre épargne

Course de voitures
© cachou34 - stock.adobe.com

Une poignée de banques et d’assureurs accaparent la masse des 1 700 milliards d'euros de l'assurance vie ! Le top 5 des assureurs gère près la moitié de l’épargne ! Le top 10 ? Il pèse 80% des parts de marché !

1 – CNP

269 milliards d’euros. Un leader en sursis ! En un an, l’encours d’assurance vie et de contrats de capitalisation de CNP est tombé de 273 milliards d’euros, fin 2017, à 269 milliards, fin 2018, selon les données annuelles livrées par la Fédération française de l’assurance (FFA). Pourquoi ce leadership est-il contesté ? Car la majeure partie de l’épargne gérée par CNP Assurances provient des réseaux bancaires Caisse d’Epargne et La Banque Postale. Or, l’Ecureuil a mis fin à son partenariat courant 2016 : le groupe BPCE a choisi de confier la distribution d’assurance vie à l’assureur interne du groupe, BPCE Vie, qui apparaît toujours à la 11e place de ce classement mais qui progresse à grands pas. CNP gère toujours les « vieux » contrats de l’Ecureuil et l’ensemble des contrats distribués par La Banque Postale ainsi que ceux de sa structure de gestion privée, CNP Patrimoine. La dernière étude du cabinet Facts & Figures (1) montre que le très haut de gamme est devenu l’un des principaux atouts de CNP, qui reste leader sur ce segment.

2 – Crédit Agricole Assurances

251 milliards d’euros. Numéro 1 ? Pas encore… Mais un « numéro 1 bis », puisque le groupe Crédit Agricole surclasse déjà CNP en matière de collecte (15,2% des cotisations, devant CNP et ses 12,7%). En résumé : CNP conserve encore l’avantage du stock d’épargne, grâce à son leadership historique, mais c’est Crédit Agricole Assurances qui enregistre le plus de versements ! Ce « bancassureur » regroupe deux entités distinctes exerçant toutes deux sur le marché de l’assurance vie : Predica, qui gère les contrats bancaires du Crédit Agricole et de LCL ; ainsi que Spirica, qui gère les contrats de la banque en ligne BforBank, de plateformes d’épargne en ligne (Linxea, Mes-Placements, etc.) ou de réseaux de conseil en gestion de patrimoine. Dans ses résultats financiers du 2e trimestre 2019, le Crédit Agricole revendique déjà la place de « premier assureur vie » en se basant sur le classement de L’Argus de l’assurance mais celui-ci est établi sur les versements 2018, et non sur le « stock » accumulé.

3 – Axa

131 milliards d’euros. Axa France Assurance se maintient sur le podium du classement établi par la FFA, mais sa position ne tient qu’à un fil… L’encours d’assurance vie d’Axa passe de 132 à 131 milliards d’euros en un an, ce qui se traduit en théorie par plus de sorties que d’arrivées de nouveaux clients, ou par une plus grande part des rachats (les retraits faits sur les contrats) par rapport aux versements. Axa, qui s’appuie principalement sur son réseau d’agents généraux (et sur quelques canaux alternatifs, comme celui de la puissante association d’épargnants Agipi), apparaît plus faible sur les versements 2018 : l’assureur n’est que 5e en matière de collecte, avec 7,8% des versements, derrière les deux leaders mais aussi derrière BNP Paribas Cardif (9,9%) et le Crédit Mutuel (9%).

4 – Crédit Mutuel

129 milliards d’euros. Attention ! L’entité « Crédit Mutuel », telle qu’elle est présentée par la fédération des assureurs, cache une réalité plus complexe : la FFA y englobe ACM Vie, la filiale spécialisée de l’Alliance fédérale Crédit Mutuel (le groupe dominant du Crédit Mutuel), et Suravenir, filiale du groupe Arkéa (Crédits Mutuels de Bretagne et du Sud Ouest, notamment), en procédure de divorce. Ainsi se côtoient dans cette large entité tous les contrats des réseaux Crédit Mutuel mais aussi du CIC, de Monabanq, de Fortuneo, de certains courtiers en ligne, de nombreux réseaux de gestion patrimoniale… Alors que certains de ces distributeurs sont concurrents. Il n’empêche, en rassemblant tous les assureurs vie liés « Crédit Mutuel », cet ensemble tutoie le podium et progresse à toute vitesse : il figurait en 5e position, avec 111 milliards d’euros d’encours fin 2014.

5 – BNP Paribas Cardif

126 milliards d’euros. Statu quo pour BNP Paribas Cardif, filiale du groupe éponyme, qui gère les produits bancaires de la maison mère (dont le contrat phare Multiplacements 2) ainsi que des contrats distribués par des conseillers en gestion de patrimoine. En France, la filiale du groupe BNP Paribas se distingue notamment par d’importantes collectes sur les supports en unités de compte (UC), les fonds les plus risqués de l’assurance vie (à la différence de l’historique fonds en euros) : l’assureur affirme dans ses résultats financiers que 30% des versements sont dirigés vers les UC.

6 – Société Générale

102 milliards d’euros. Société Générale Insurance, filiale de la banque rouge et noire, est stable à la 6e place. Ce « bancassureur » figure à une place similaire, en « second rideau », sur tous les segments de marché : entrée de gamme, épargne patrimoniale, gestion privée, UC, etc.

7 - Generali

86 milliards d’euros. La filiale française du groupe italien détient un peu plus de 5% de parts de marché et a enregistré en 2018 un peu plus de 5% des cotisations en assurance vie. Statu quo, donc. L’offre de Generali est distribuée par le réseau d’agents généraux, par les conseillers en gestion de patrimoine partenaires, ainsi que par des acteurs en ligne tels qu’ING, Boursorama, Altaprofits ou Linxea. Generali France s’est toutefois distinguée, en cet automne 2019, par des déclarations fracassantes sur le fonds en euros, en affichant sa volonté de restreindre les flux sur ce support sans risque.

8 - Aviva

74 milliards d’euros. La filiale française de l’assureur britannique figure en 8e position du classement livré par la FFA, mais elle doit surtout cette situation favorable à son partenariat historique avec la plus célèbre des associations d’épargnants : l’Afer. Cette dernière revendique à elle seule 52 milliards d’euros d’épargne sur ses contrats d’assurance vie, au 31 décembre 2018, pour 758 191 adhérents.

9 - Allianz

69 milliards d’euros. Ce groupe international affiche un encours d’assurance vie en léger recul en France selon les données publiées par la FFA : 71 milliards fin 2017 et donc 69 milliards d’euros fin 2018. Allianz gère aussi des contrats d’associations d’épargnants, sans que cela ait autant de poids que l’Afer pour Aviva : la gamme Epargne Retraite 2 proposée par Asac-Fapès, ou les assurances vie de l’association Gaipare.

10 – AG2R La Mondiale

67 milliards d’euros. Le montant de l’épargne gérée par AG2R La Mondiale est parfaitement stable, fin 2018, par rapport à 2017. L’atout de ce spécialiste des couvertures retraite, santé et prévoyance ? L'assurance vie haut de gamme : AG2R la Mondiale figure à la 6e place des assureurs sur le marché de l’épargne gestion privée selon Facts & Figures.

Voir aussi le comparatif des contrats d'assurance vie

Les plus gros contrats sont rarement les meilleurs !

Les assureurs figurant dans ce « top 10 » proposent-ils les « meilleurs » contrats ? La question est plus complexe. La plupart d’entre eux s’appuient sur une offre multiple : ils proposent à la fois des contrats bancaires d’entrée de gamme, avec des fonds euros peu rémunérateurs, des frais sur versement élevés ou des options restreintes, mais aussi des assurances vie patrimoniales aux nombreuses options voire des offres d’épargne en ligne, à frais réduits.

Reste un constat : dans le monde de l’assurance vie, les contrats de « masse » sont rarement les mieux servis. Nuances 3D (Caisse d’Epargne), Predissime 9 (Crédit Agricole) et Vivaccio (Banque Postale) sont les trois contrats les plus massivement souscrits, les deux premiers comptant plus de 2 millions de détenteurs chacun. Or leurs fonds en euros sont tous rémunérés à un niveau (1,30% à 1,40% en 2018) bien inférieur à la moyenne du marché (1,83%).

Plus d’infos : Les 10 assurances vie les plus populaires sont-elles les plus rentables ?

(1) Baromètre 2019 de l’épargne-vie, Facts & Figures.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / BL / Octobre 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire