Assurance vie d'Advize : les épargnants prudents mieux lotis que les audacieux en 2018

Miniature d'un homme se tenant sur une pile de pièces avec la ville en arrière-plan
© Khongtham - Fotolia.com

Le robo-advisor Advize qui commercialise l’assurance vie Ma Sentinelle Vie vient de communiquer les performances 2018 de ses profils de gestion : elles oscillent entre -4,40% et +1,59% selon la dose d’unités de compte présente dans le contrat.

En 2018, les assurés vie ayant misé exclusivement sur le fonds euros ont été bien inspirés… La chute des marchés financiers ayant pesé sur les performances des unités de compte (UC), ces supports à capital non garanti. Les détenteurs du contrat web Ma Sentinelle Vie d’Advize, assuré par Generali, en ont fait les frais. A l’exception des épargnants ayant choisi le profil prudent, investi à 85% sur les fonds euros (Eurossima et Netissima de Generali), les quatre autres profils de gestion affichent des rendements négatifs.

Dans le détail, en 2018, Advize sert 1,59% net de frais de gestion à ses clients « prudents ». A l’opposé, les épargnants optant pour le mandat audacieux (investi à 90% en UC et 10% en fonds euros) voient le rendement de leur épargne chuter de 4,40% en un an. Entre les deux, le profil modéré (60% fonds euros, 40% UC) affiche un taux de -0,58%, de -1,72 % pour le profil équilibré (30% fonds euros, 70% UC), et de -2,73% pour la formule dynamique (20% fonds euros, 80% UC).

Sur 3 ans, ce classement s’inverse. Profitant à l’inverse de la bonne santé boursière des années précédentes, les profils privilégiant les supports à capital non garanti affichent, en partie, une rentabilité supérieure : +8,13% pour le mandat dynamique, contre +4,12% pour le profil modéré, mais tout de même +5,65% pour le profil prudent.

Lire aussi : Performance des robo-advisors : à quoi faut-il s'attendre pour 2018 ?

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Février 2019