Crédit Mutuel Arkéa : une assurance-vie gestion pilotée en approche

  • Par
Agence du Crédit Mutuel de Bretagne à Plabennec en 2016.
CC - Wikimedia commons / Kergourlay

Un nouveau contrat d’assurance-vie, grand public, sera lancé dans les prochaines semaines au Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et Massif central. Principale originalité : la gestion pilotée accessible à tous.

La gestion pilotée de l’assurance-vie avance à grands pas : de 2011 à 2016, les supports en unités de compte (UC) gérés sous mandat ont plus que doublé, passant de 6,7 milliards à 14,2 milliards d’euros. Ce développement pousse même les réseaux bancaires traditionnels à se pencher sur le sujet. Deux projets sont en cours dans l’enseigne Crédit Mutuel. Dans la fédération Nord Europe, le contrat d’entrée de gamme ACMN Opale doit proposer une gestion pilotée d’ici la fin de l’année, comme l'assureur ACMN l'a annoncé début 2017.

Dans les fédérations du groupe Arkéa, Bretagne, Sud-Ouest et Massif central, un nouveau contrat va très prochainement faire son apparition. Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir, filiale d’assurance-vie, l’annonçait à cBanque dès le mois de janvier dernier : « Il s’agit d’une vraie nouveauté dans le sens où le dernier lancement produit de Suravenir dans le réseau Arkéa remonte à plus d’une dizaine d’années. Ce sera une assurance-vie bancaire et grand public. Elle fera une place assez large au mandat d’arbitrage. »

Un lancement dès le mois de novembre ?

Dominique Andro, le directeur général délégué clientèle retail du Crédit Mutuel Arkéa, a confirmé ce projet à l’occasion de l’annonce de la souscription du compte courant, en ligne, en « 9 minutes chrono ». Il a même affirmé que la souscription dématérialisée sera étendue à l’assurance-vie des Crédits Mutuels de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central dès le mois de novembre.

La mise en place de la souscription dématérialisée s’accompagnera-t-elle du lancement du nouveau contrat, grand public, avec gestion pilotée ? Possible, voire probable. Toutefois, si Suravenir confirme « des travaux en cours sur le sujet », l’assureur refuse de s’avancer sur le calendrier.

Lire aussi : La gestion pilotée désormais accessible à tous

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Octobre 2017