psa

Swiss Life : 35% de l'assurance-vie investie en unités de compte

Logo Swiss Life
DR

A l’occasion de la publication de ses résultats financiers 2016, Swiss Life France a annoncé hier une nouvelle progression de sa part d’unités de compte en portefeuille. Ces supports risqués représentent désormais plus d’un tiers des encours d’assurance-vie.

La filiale française de l’assureur suisse annonce une collecte nette de 1,1 milliard d’euros sur ses contrats d’assurance-vie. A l’image de l’ensemble du marché en 2016, elle est très majoritairement orientée vers les supports en unités de compte (65%).

Toutefois, sur l’ensemble du marché, les UC restent nettement minoritaires lorsqu'on s’intéresse au stock : les unités de compte représentent 19% des encours à la fin 2016 selon la Fédération française des assureurs, le reste étant investi sur les traditionnels fonds en euros. L’état des lieux est légèrement différent chez Swiss Life. Disposant d’un clientèle « aisée ou patrimoniale », plus encline à prendre des risques, l’assureur affiche désormais un encours investi à 35% en UC, contre 33% à la fin de l’année 2015.

Plus globalement, Swiss Life France se félicite d’une « progression de son résultat opérationnel 2016 qui s’élève à 224 millions d’euros (219 millions d’euros en 2015) en hausse de 2% ». « En France, même si 2016 a été une année difficile », reconnaît tout de même le président Charles Relecom, dans un communiqué, « Swiss Life a su relever plusieurs défis et annonce ainsi une première année réussie de son plan Swiss Life 2018 notamment en termes de rentabilité. »

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mars 2017