psa

Assurance-vie 2016 : les fonds euros du Crédit Mutuel Arkéa subissent aussi la baisse

Logo de Suravenir
DR

Suravenir a publié des taux 2016 en baisse d’un demi-point et plus pour les fonds euros des contrats distribués dans le réseau d’agences de sa maison-mère, le Crédit Mutuel Arkéa.

Suravenir avait déjà dévoilé en début de semaine le rendement 2016 de ses deux fonds euros web, distribués sur internet par Fortuneo, Linxea, Yomoni, etc. Des taux en baisse d’un demi-point pour Suravenir Opportunités et de 0,60 point pour Suravenir Rendement. L’assureur avait également levé le voile sur les rendements du fonds à dominante immobilière Sécurité Pierre Euro (3,60%, -0,40 point).

Lire aussi : Assurance-vie 2016 : Suravenir Rendement annoncé à 2,30%

Restait à publier les rémunérations 2016 servies sur les contrats proposés dans les réseaux physiques du Crédit Mutuel Arkéa (en Bretagne, dans le Sud-Ouest et le Massif Central) et d’Arkéa Banque Privée. C’est chose faite ce vendredi.

Première baisse depuis 2013 pour le Perp

Sans surprise, les contrats distribués en agence subissent aussi le contrecoup de la conjoncture, dans des proportions comparables aux contrats web. Le fonds euros de Prévi-Options, contrat le plus accessible de la gamme (à partir de 45 euros) sert pour 2016 un taux de 1,50%, contre 2% en 2015 et 2,45% en 2014. Même punition pour Patrimoine Options, contrat nettement plus « sélect » puisqu’accessible à partir de 100.000 euros : 2% en 2016, après 2,50% en 2015 et 2,80% en 2014. Excelsius Vie, proposé en exclusivité aux clients d’Arkéa Banque Privée, subit également une nette baisse : -0,55 point, à 2,15% contre 2,70% en 2015. Même le Perp Prévi-Horizons, stable à 3% en 2013, 2014 et 2015, subit une baisse pour 2016, à 2,70%.

Dans un communiqué, le président du directoire de Suravenir, Bernard Le Bras, concède une « baisse dans la moyenne du marché », et évoque « des rendements [qui restent] très compétitifs », obtenus en « dotant de manière significative [la] provision pour participation aux bénéfices ». Dans un « contexte de taux obligataires historiquement bas », la filiale d’Arkéa a « continué d’adapter sa stratégie d’investissement aux conditions de marché en renforçant son allocation en actifs de diversification et en limitant ses investissements à taux fixes longs ».

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Janvier 2017