psa

Assurance-vie : Suravenir va aussi conditionner l'accès à ses fonds en euros

  • Par
Logo de Suravenir
DR

Les conditions d’investissement en unités de compte se généralisent, dans l’assurance-vie en ligne, pour verser sur les fonds en euros. Après les assureurs Spirica et Apicil, au tour de Suravenir de limiter l’accès à ses fonds garantis.

Suravenir, n°2 de l’assurance-vie en ligne derrière Generali Vie, va intégrer de nouvelles conditions pour accéder à ses fonds en euros. Contacté par cBanque suite à plusieurs informations concordantes, le service presse de l’assureur a confirmé qu’« à compter du 1er novembre, tout versement d'un montant supérieur ou égal à 250.000 euros effectué sur un contrat d'assurance-vie en ligne devra être investi à 30% minimum en unités de compte » (UC).

Contrairement à Spirica et Apicil, la filiale d’assurance-vie du Crédit Mutuel Arkéa ne refusera donc pas les versements à 100% sur ses fonds en euros dès le premier euro. Ces nouvelles restrictions visent les contrats patrimoniaux, mais elles s'appliquent à tous les contrats en ligne, ceux distribués par les courtiers (Mes-placements Retraite, Linxea Avenir, Puissance Avenir, etc.) tout comme celui de la banque en ligne du groupe Arkéa, Fortuneo Vie. Le service presse de Suravenir a par ailleurs confirmé que « cette décision s’inscrit dans un contexte général d'instauration de conditions d'investissement en UC ».

Lire aussi : Après Spirica, Apicil limite l’accès à ses fonds en euros

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Septembre 2016