psa

Assurance-vie en ligne : Linxea racheté par une société de capital-investissement

Dossier assurance-vie sur un clavier d'ordinateur
© momius - Fotolia.com

La société de capital-investissement Nextstage AM a annoncé hier l’acquisition de Linxea, distributeur de produits d’épargne en ligne. Les nouveaux dirigeants du courtier web affirment vouloir pérenniser et développer son activité, en étoffant la gamme de produits et services.

Linxea a diffusé hier un communiqué signé Nextstage AM dans lequel ce dernier annonce l’acquisition du courtier en ligne. La société de capital-investissement affirme avoir pour objectif de « développer sur cette plateforme de nouveaux produits et services financiers ainsi qu’une expérience utilisateur innovante ». Nextstage AM se présente plus précisément comme une société de capital-développement investissant dans « un nombre limité de PME et d’ETI », 60 en portefeuille au 30 juin dernier, qu’elle accompagne « dans la durée ».

« Avec seulement 1,5% de part de marché en France, la distribution de produits financiers en ligne va se développer fortement dans les années à venir », commente Jean-David Haas, directeur général de NextStage AM, pour justifier cette acquisition. Linxea, créé en 2001, revendique à ce jour 800 millions d’euros d’encours sur ses différents produits d’épargne.

Les membres fondateurs restent actionnaires

Le document ne livre pas les détails de cette acquisition. Nextstage AM précise juste avoir été « accompagnée par M.I.3 SA et des business angels de renom ». Les dirigeants historiques, David Capdevielle et Sylvie Solinas, restent actionnaires. Mais le « développement opérationnel » du courtier d’épargne en ligne et « la recherche de nouveaux projets stratégiques » sont confiés à Yves Conan et Stéphane Carlucci, « deux spécialistes reconnus de l’industrie de l’épargne et du conseil patrimonial ».

Le nouveau directeur général, Stéphane Carlucci, a affirmé à cBanque que les fondateurs historiques vont continuer à apporter leur expertise de l’épargne en ligne. Concernant l’offre existante, « rien ne va changer », affirme-t-il, souhaitant ainsi rassurer les 20.000 clients actuels de Linxea : « Nous allons nous inscrire dans la continuité. » La co-fondatrice Sylvie Solinas abonde dans son sens en affirmant que cette acquisition n'apporte « que du positif » pour les clients.

Développer le conseil et l’offre produits

Stéphane Carlucci, passé par la Banque Transatlantique et la Banque Martin Maurel, confirme que l’assurance-vie en ligne restera le cœur de l’activité de Linxea mais que deux axes de développement seront menés : diversifier l’offre produits et développer le conseil patrimonial. Sur ce dernier point, les nouveaux dirigeants comptent agrémenter le contenu en ligne, avec de nouveaux supports didactiques (vidéo, etc.) sur la gestion de patrimoine. A terme, ils comptent aller plus loin en développant l’aspect « gestion privée ».

Concernant les produits, Stéphane Carlucci souhaite développer une offre d’« épargne immobilière », faisant ainsi référence à la pierre-papier et notamment l’investissement dans des SCPI (société civile de placement immobilier) en direct. Il s’apprête aussi à proposer un fonds d’investissement de proximité (FIP) Corse, un produit de défiscalisation.

Mise à jour (2 octobre) - Prise en compte de la remarque de Linxea, en commentaire.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Septembre 2015

Commentaires

Publié le 1er octobre 2015 à 21h48 - #1Compte anonyme

Petit erratum : Les fondateurs ne sont pas actionnaires minoritaires. ils restent les actionnaires principaux de LinXea.
Bonne soirée

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20