Epargne : le fossé entre Livret A et assurance-vie s'est comblé en 2013

argent
© Marco Deias - Fotolia.com

En 2013, le Livret A et l’assurance-vie en euros ont retrouvé des niveaux de collecte comparables. Après une année 2012 exceptionnelle, le premier a été pénalisé par la baisse d’un point de son taux de rémunération, tandis que la seconde reprenait quelques couleurs.

Il s’en est fallu de peu, mais le Livret A est resté en 2013, comme en 2012, le produit d’épargne le plus populaire. Sa collecte nette annuelle a en effet atteint 12,14 milliards, tandis que celle de l’assurance en euros a terminé l’année à 11 milliards d’euros, estimation fournie par la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA).

En ajoutant les nouveaux fonds du Livret de développement durable (6,96 milliards d’euros) à ceux du Livret A, la différence se creuse certes un peu, pour atteindre les 8 milliards d’euros. Mais le rapport de force, à peu près équivalent à celui de 2011 (10 milliards d’euros d’écart à l’époque), s’est tout de même très fortement rééquilibré par rapport à 2012. A l’époque, le différentiel avait atteint les 55 milliards d’euros, suite à la collecte historique du Livret A et du LDD (49,16 milliards d’euros) et suite à la très mauvaise année de l’assurance-vie (–6 milliards).

Lire par ailleurs : Epargne : les chiffres 2013 de la collecte du Livret A et du LDD

2,8%, taux moyen des fonds euros en 2013

En 2012, le Livret A et le LDD avait profité d’un bon niveau de taux (2,25% net) et, surtout, du relèvement de leurs plafonds de versement. A l’inverse, 2013 a été marqué par une chute de rémunération : de 2,25% à 1,75% le 1er février, puis à 1,25% au 1er août. La seconde baisse, surtout, a affecté la collecte : entre septembre et décembre, les Français ont retiré près de 4 milliards d’euros de leurs Livrets A et LDD. Dans le même temps, l’assurance-vie a réussi une petite collecte de 600 millions d’euros, malgré un « trou d’air » de 1,6 milliard au mois de décembre.

Il faut dire qu’au final, le rendement moyen des fonds euros semble s’être mieux tenu que prévu : à l’occasion de la présentation des résultats 2013 du secteur, jeudi, la FFSA l’a estimé à 2,80%, net de frais, en très légère baisse de 10 points de base sur un an, là où les observateurs l’attendaient plutôt à 2,60% ou 2,70%. De son côté, le Livret A a rapporté à ses détenteurs, toujours selon la FFSA, 1,6% net, en moyenne sur l’année.

Il est, enfin, un autre domaine où l’assurance-vie domine le Livret A et le LDD : l’encours. Fin 2013, les Français avaient placé un peu plus de 367 milliards d’euros sur leur Livret A, contre 1.203 milliards sur les seuls fonds euros de l’assurance-vie.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Janvier 2014