Le fils avantagé par testament devait toucher la moitié de l’assurance-vie

par SOS conso

Le 6 février 2007, Elise B. souscrit un contrat d'assurance-vie en présence de son fils aîné, Christian, qu'elle désigne comme l' « unique bénéficiaire ». Elle adhère pour ce faire au contrat collectif « Cler », souscrit par l'Association générale interprofessionnelle de ...

Lire la suite sur sosconso.blog.lemonde.fr

Les 10 derniers articles SOS conso