Le plafond de la Sécurité sociale fixé à 3 428 euros par mois en 2020

Sécurité sociale
© Richard Villalon - Fotolia.com

Les nouveaux plafonds de la Sécurité sociale, utilisés notamment pour calculer des prestations sociales, ont été dévoilés ce 3 décembre. Le plafond mensuel augmente ainsi de 1,5% à 3 428 euros

Chaque année, courant décembre, le plafond de la Sécurité sociale est revalorisé pour l’année suivante en fonction de l’évolution des salaires notamment. Loin d’être anecdotique, ce montant a une influence à plusieurs niveaux. Il sert ainsi de base de calcul à certaines prestations sociales, comme les indemnités chômage et les indemnités de stage, et à certaines cotisations sociales, comme l’assurance vieillesse. Le plafond de la Sécu a aussi une incidence fiscale. Il sert également à calculer le maximum de déduction de revenus applicable aux dispositifs d’épargne retraite notamment (Perp, Madelin et nouveau PER).

Pour 2020, le plafond de la Sécurité sociale a été fixé à 3 428 euros mensuels, en hausse de 1,5% par rapport à 2019, et à 189 euros par jour, en progression de 1,6% (1). De ces deux montants découlent les différents seuils utilisés par l’administration pour le calcul de prestations, à savoir :

  • 41 136 euros par an, contre 40 524 euros en 2019
  • 10 284 euros par trimestre, contre 10 131 euros en 2019
  • 3 428 euros par mois, contre 3 377 euros en 2019
  • 791 euros par semaine, contre 779 euros en 2019
  • 189 euros par jour, contre 186 euros en 2019
  • 26 euros par heure, contre 25 euros en 2019

(1) Arrêté du 2 décembre 2019 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2020, publié le 3 décembre au Journal Officiel.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MEF / Décembre 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire