Prélèvement à la source : comment vérifier que votre taux a bien changé

Jeune femme traitant la paperasse
© Production Perig - Fotolia.com

Vous êtes concernés par la baisse de l’impôt sur le revenu du 1er janvier prochain ? Depuis hier, 1er décembre, votre taux de prélèvement à la source a déjà été mis à jour. Voici comment le vérifier.

De 14% à 11% : à compter du 1er janvier 2020, la deuxième tranche de l’impôt sur le revenu va être revue à la baisse. Un ajustement destiné à alléger la pression fiscale de 17 millions de foyers fiscaux qui vont bénéficier l’an prochain d’un gain moyen de 300 euros.

Si vous êtes concerné, ce coup de pouce, décidé par le gouvernement à la suite de la crise des Gilets jaunes, va avoir une conséquence : faire baisser votre taux de prélèvement à la source. Déjà mis à jour en septembre dernier, suite à votre déclaration de revenus, il l’a encore été hier 1er décembre, un mois avant sa prise en compte effective, de façon à laisser le temps aux employeurs de le mettre à jour.

Lire sur le sujet : Impôt à la source : votre taux de prélèvement a encore changé le 1er décembre

Vous souhaitez vérifier que votre taux a bien changé ? Rien de plus simple. Le nouveau taux est en effet d’ores et déjà affiché dans votre espace fiscal en ligne, sur impots.gouv.fr. Il est même possible de le comparer avec l’ancien, en se rendant dans la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source », puis en cliquant sur « Consulter l’historique de tous vos prélèvements ».

Une prise en compte possible dès décembre

Cette mise à jour peut entraîner, dans certains cas, une prise en compte du nouveau taux dès le mois de décembre. Dans ce cas, informe la Direction générale des finances publiques dans un communiqué, « cette application anticipée (…) sera automatiquement régularisée, sans pénalité, au moment du calcul définitif de votre impôt sur les revenus 2019, via l’avis d'impôt que vous recevrez à l’été 2020. »

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / VM / Décembre 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire