Epargne : savez-vous vraiment comment sont protégés vos dépôts ?

Bocaux argent
© Christin - stock.adobe.com

Une enquête réalisée à la demande du Fonds de garantie des dépôts et de résolution analyse la connaissance par les Français des principes de garantie des dépôts et des produits couverts.

C’est un mécanisme qui n’est toujours pas bien compris des Français. 50% connaissent la garantie des dépôts, selon les résultats de la quatrième enquête (1) réalisée par l’institut Harris Interactive pour le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). Un pourcentage qui grimpe à 72% chez les clients des banques en ligne.

Néanmoins, les modalités de la garantie restent encore très imprécises pour la plupart des sondés. Un quart des personnes interrogées est en mesure de donner le montant maximal d’indemnisation qui est de 100 000 euros par personne et par banque. Résultat, deux titulaires d’un compte joint disposent d’une garantie de 200 000 euros.

Par ailleurs, seuls 8% des Français ont une connaissance précise du délai d’indemnisation, en cas de faillite bancaire, qui est de 7 jours ouvrables. Au final, 65% des Français se disent confiants lorsqu’ils confient leur argent à une banque et la moitié d’entre eux pensent être assurés de ne pas perdre tout leur argent en cas de faillite de leur banque.

Pour rappel, la garantie couvre notamment, les dépôts effectués sur les comptes courants, les comptes sur livret, le CEL ou PEL, les livrets jeunes ou encore les comptes à terme. Par ailleurs, les livret A, LDDS, livret Bleu ou encore LEP sont aussi couverts par la garantie à hauteur de 100 000 euros par déposant et par établissement. Elle s'ajoute à la garantie des dépôts.

Lire aussi : la garantie des dépôts bancaires

(1) Ce baromètre a été réalisé par Harris Interactive sur la base d’une étude en ligne menée auprès d’un échantillon représentatif des Français, composé de 1 000 personnes, âgées de 18 ans et plus, du 24 au 26 avril 2019.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MB / Novembre 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire