defiscalisation-mode-demploi.com : Découvrez ce que la déficalisation peut vous rapporter

Déménagement : ces 5 aides financières dont vous pourriez bénéficier

Tirelire et déménagement
© M Rode Foto - Fotolia.com

Déménager, oui ! Mais comment financer ce départ...et l'installation qui suit ? Découvrez les principales aides à votre disposition.

Déménager, ce n’est pas donné : pas loin de 3 000 euros, au minimum, selon une récente étude. Le saviez-vous ? Plusieurs dispositifs permettent d'alléger la facture. Voici les aides que vous pouvez peut-être solliciter.

1 - La prime de déménagement de la CAF

La prime de déménagement de la Caisse d'allocations familiales (CAF) ou de la Mutualité sociale agricole (MSA), dont le montant est révisé chaque année, peut couvrir jusqu’à 991,58 euros de frais en 2019. Pour cela, il faut respecter un certain nombre de conditions : avoir, à minima, 3 enfants (nés ou à naître) ; le déménagement doit avoir lieu entre la fin du troisième mois de grossesse et le deuxième anniversaire du dernier enfant ; et enfin le demandeur doit avoir droit à l’aide personnalisée au logement ou à l’allocation de logement familiale pour le futur logement habité.

À noter qu’au-delà de 3 enfants, une prime supplémentaire de 82,63 euros par enfant est attribuée en complément des 991,58 euros.

Gardez tous les justificatifs

Il faut faire la demande de prime dans les 6 mois qui suivent le déménagement, en fournissant à la CAF ou à la MSA une facture d’un déménageur ou des justificatifs de frais divers, si vous avez effectué votre déménagement vous-même (location de voiture, frais d’essence, péage d'autoroute…).

2- Mobili-Pass : pour aider les salariés dans leur mobilité

Vous venez de décrocher l’emploi que vous vouliez, mais celui-ci est loin de votre lieu d’habitation actuel ? Vous êtes promu dans une autre région ? Mobili-Pass, l’aide d’Action Logement, s’adresse à tous les salariés qui déménagent à plus de 70 kilomètres de leur domicile actuel. Pour en profiter, l’employé doit faire partie d’une structure privée de plus de 10 salariés. Si l’activité de l’entreprise est agricole, il convient de s’orienter vers l’aide « Agri-Mobilité ».

Mobili-Pass est composé de deux systèmes d’aide avec d'une part, une subvention pouvant aller jusqu’à 2 200 euros pour déménager et d'autre part, un prêt à un taux préférentiel de 1% sur 36 mois maximum pour financer certains frais annexes liés à la mobilité professionnelle (frais d’assistance à la mise en location ou à la vente du logement, indemnités de remboursement anticipé du prêt immobilier…). Attention, le montant total de la subvention et du prêt ne peut pas excéder 3 500 euros.

3- Une prime de 1 000 euros pour certains salariés

Cette aide à la mobilité vient d'être mise en place. Plus de 100 000 salariés aux revenus modestes sont concernés par cette mesure qui vise à aider les travailleurs à se rapprocher de leur lieu de travail. Les conditions à respecter sont les suivantes : un revenu inférieur à une fois et demi le SMIC pour une personne seule ou à deux fois le SMIC pour un couple ; le nouveau domicile doit se trouver à moins de 30 minutes de route du lieu de travail ; la demande doit être effectuée dans les 3 mois suivants le déménagement. Pour en profiter, rien de plus simple : rendez-vous sur le site d’Action Logement.

4- L’aide à l’installation des personnels de l’Etat

Vous venez d’intégrer la fonction publique de l’Etat ? Le ministère chargé de la Fonction publique propose une aide financière pouvant aller jusqu’à 900 euros. Elle peut contribuer à financer, outre le premier mois de loyer ou les frais d’agence, les frais de déménagement. Le montant maximum est accordé si la résidence est située dans une zone tendue prévue par la loi Alur ou si l’agent exerce la majeure partie de ses fonctions dans un quartier prioritaire de la politique de la ville. Dans tous les autres cas, l’aide est d’un montant maximal de 500 euros. Pour bénéficier de ces aides, le revenu fiscal de référence en 2017 doit être inférieur ou égal à 24 818 euros pour un revenu au foyer du demandeur ; inférieur ou égal à 36 093 euros pour deux revenus au foyer du demandeur.

5- Le fonds de solidarité pour le logement

Le fonds de solidarité pour le logement (FSL) accorde des aides financières aux personnes qui rencontrent des difficultés pour assurer, entre autres, les dépenses liées à l'entrée dans le logement : dépôt de garantie, premier loyer, frais d'agence, frais de déménagement, assurance... Il existe un FSL dans chaque département qui a son propre règlement intérieur et donc ses propres critères d'attribution. Selon votre situation, vous devez vous adresser à la CAF ou aux services du département.

Les jours de congés pour déménagement

Si le budget à allouer à un déménagement peut parfois freiner les ménages, il est aussi une autre question importante : le temps. Faire faire plusieurs devis chez des déménageurs afin d’obtenir le meilleur prix, chercher le nouveau logement, effectuer les résiliations nécessaires, changer les adresses auprès de l’administration, préparer les cartons… c'est fastidieux. Bien qu'il n'existe pas de congé légal en cas de déménagement du salarié, celui-ci « peut bénéficier d'un congé pour déménagement si sa convention collective, un accord d'entreprise ou un usage le prévoit », rappelle service-public.fr. Idem dans la fonction publique : « Aucun texte ne prévoit expressément la possibilité pour un agent public de s'absenter sur ses heures de travail en cas de déménagement de sa résidence principale. Toutefois, il est d’usage d'accorder aux fonctionnaires et aux contractuels une autorisation d'absence à cette occasion », souligne le site officiel de l'administration française.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / EB / Novembre 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire