defiscalisation-mode-demploi.com : Découvrez ce que la déficalisation peut vous rapporter

Le théâtre privé proteste contre la suppression d'une taxe de soutien

Une salle de théâtre
© shocky - Fotolia.com

Le projet de suppression d'une taxe sur la billetterie des théâtres privés, qui finance la création de spectacles, suscite la « consternation » de l'Association de soutien du théâtre privé (ASTP) et fait l'objet d'une pétition sur internet.

Le projet de suppression de cette taxe de 3,5%, porté par le gouvernement, a été adopté par l'Assemblée nationale le 18 octobre.

« Un sous-amendement prévoit que la taxe que nous percevons serait remplacée à compter du 1er janvier 2022 par une subvention de l'Etat de 8 millions d'euros », indique dans un communiqué l'ASTP présidé par le comédien, metteur en scène et directeur de théâtre Stéphane Hillel.

L'Association dénonce « le caractère incohérent et dangereux d'un projet élaboré sans aucune concertation, qui suscite l'opposition unanime de la profession ».

Une lettre ouverte signée par 600 personnalités et professionnels du théâtre a été adressée au ministre de la Culture, tandis qu'une pétition en ligne contre la suppression de la taxe avait recueilli lundi après-midi plus de 1.100 signatures.

« De longue date, ce système de taxe a montré son efficacité en permettant aux artisans que sont les directeurs de théâtres, de prendre des risques », souligne la pétition

De son côté, la Fédération CGT du spectacle s'oppose aussi à la suppression de cette redevance et demande au gouvernement « de retirer cet amendement inacceptable ».

« L'idée même de la taxe de soutien du théâtre privé est de faire contribuer les productions en fonction de leurs recettes. Ce système implique les productions à succès qui participent au renouvellement du répertoire, contribue à l'émergence artistique, et permet notamment aux petites salles de prendre des risques », estime la CGT Spectacle.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire