Taxes US, Brexit : le monde du vin français demande à l'Etat et à Bruxelles de réagir vite

  • Mercredi 16 octobre 2019 à 16h44

A deux jours de l'application des nouvelles taxes américaines sur les vins français, et avec un Brexit sans accord qui reste possible le 31 octobre, les viticulteurs hexagonaux s'estiment « piégés » par des enjeux géopolitiques qui les dépassent, et demandent à l'Etat et à Bruxelles de réagir vite et « à la hauteur des enjeux ».

L'article demandé n'est plus disponible en consultation.

Pour ne pas louper un article à nouveau, abonnez-vous à nos actualités par email ou suivez-nous sur Twitter.

Vous pouvez aussi accéder à la Une de l'actualité ou à d'autres articles par mots-clés ou par journée.