Epargne-retraite, prix du gaz, ascenseur… Tout ce qui change en octobre

Homme qui met de l'argent dans un bocal
© jimbophotoart - Fotolia.com

Une série de changements font leur apparition à compter du 1er octobre, notamment le très attendu Plan d'épargne retraite.

Comme à chaque début de mois, plusieurs nouveautés entrent en vigueur pour les particuliers. Voici les principales.

Le Plan d’épargne retraite débarque

C’est la mesure phare de ce mois d’octobre. A partir de mardi, vous allez pouvoir ouvrir un Plan d’épargne retraite (PER). Créé au moi de mai par la loi Pacte, il a pour ambition de remplacer les dispositifs que sont les Perp, Perco, Madelin retraite, mais aussi les régimes de retraite des fonctionnaires Prefon. Avec cette réforme, le gouvernement compte offrir un dispositif plus simple, susceptible de drainer plus d’argent pour financer les entreprises.

Au final, le PER cache 2 compartiments. Un PER individuel, successeur du Perp et du contrat Madelin, destiné aux travailleurs non salariés. Surnommé « Perin », ou « Peri », il est accessible à tous, via une banque, un assureur ou un gestionnaire d'actifs. Ce dispositif a pour but de se constituer un complément de revenus à la retraite en y faisant des versements qui bénéficient, sous réserve de respecter un plafond annuel, d’une déduction du revenu imposable. A la retraite, vous avez alors le choix entre sortie en capital ou rente viagère. Ce Plan d'épargne retraite individuel côtoie le PER entreprise ou collectif qui permet d’y loger l’épargne salariale (participation, intéressement…) et autres versements liés à votre employeur.

A lire aussi : un piège sur les versements volontaires avec le PER

Des prix du gaz encore en baisse

Et de 3. Après un recul modéré de 0,5% en septembre, de 0,91% en septembre, les tarifs réglementés du gaz vont baisser de 2,4% au 1er octobre, selon une délibération de la Commission de régulation de l’énergie. Une bonne nouvelle pour 4,2 millions de foyers, soit 39% des ménages équipés en gaz. Dans le détail, ce repli du mois d’octobre est de 0,6% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,4% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 2,5% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

A lire aussi : ce que change pour vous la fin des tarifs réglementés du gaz

Du nouveau pour les factures

Une ordonnance d’avril dernier est venue modifier le Code de commerce afin d’accélérer le règlement des factures. Ainsi à compter du 1er octobre 2019, elles doivent porter de nouvelles mentions obligatoires : l'adresse de facturation, si elle est différente de celle du client, ainsi que le numéro du bon de commande le cas échéant.

Un ascenseur obligatoire

Désormais, pour les permis de construire déposés à partir de mardi, un ascenseur devra être prévu pour toute construction d’un bâtiment d’habitation collectif dès qu’il fait plus de 2 étages. Cette mesure doit améliorer l’accessibilité des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MB / Septembre 2019