French Days : des promotions vraiment avantageuses ?

  • Par
  • ,
Entrepôt
© nordroden - Fotolia.com

Selon l’UFC-Que Choisir, faire ses emplettes durant les French Days ne permettrait pas de dénicher de réels bons plans.

Les French Days, ce Black Friday à la sauce française, font leur grand retour ce vendredi 27 septembre sur les sites de e-commerce. Fnac, Cdiscount, Boulanger, Darty… autant d’enseignes qui promettent, jusqu’au 1er octobre, de casser les prix. Mais, plutôt que de se réjouir de cette période promotionnelle, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir lui assène un carton rouge. D’après son Observatoire de la consommation, mené au cours de la précédente opération en avril 2019, les ristournes en ligne ne sont pas forcément plus nombreuses que durant le reste de l’année.

En effet, concernant les rayons high-tech, de 9 à 38% des références étaient en promotion, lors de l’édition du printemps des French Days, pour une réduction moyenne allant de 6 à 10% seulement. Ainsi, plus précisément, 10% des téléviseurs vendus en ligne ont vu leur prix baisser par rapport au plus bas constaté le mois précédent, pour une remise moyenne de 9%. Bien loin donc des stickers -30%, -40% ou encore -50% que les internautes découvrent en page d’accueil des sites des grandes enseignes.

Pour les smartphones, les ordinateurs portables et les tablettes, les bons plans sont davantage au rendez-vous. Respectivement 15%, 16% et 38% des références étaient en solde, mais pour une ristourne qui reste faible. La baisse de prix moyenne était de 6% pour les tablettes et les ordinateurs portables et de 10% pour les téléphones mobiles.

Des promos plus élevées pour le petit électroménager

« C’est encore pire sur le gros électroménager, constate l’UFC-Que Choisir. Seuls 10% des lave-linge, 7% des lave-vaisselle et 6% des réfrigérateurs ont vu leur prix baisser pendant les French Days, de 7% en moyenne ». Si les sèche-linge ont plus fréquemment été soldés, avec 13% des références en promo, la réduction moyenne offerte n’était que de 5%...

Pour l’association de consommateurs, les meilleures offres sont à chercher du côté du petit électroménager. D’après l’UFC, il était possible lors de l’opération d’avril dernier d’acquérir « des fers à repasser ou des robots de cuisine avec plus de 30% de réduction, des machines à café avec plus de 40% de réduction et même des sèche-cheveux et des rasoirs-tondeuses à moitié prix ». Le problème, c’est que pour trouver ces bons plans, il fallait ouvrir grand les yeux. Dans la catégorie du petit électroménager, seulement 7% des produits étaient en promotion.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MEF / Septembre 2019