iPhone 11 : est-il vraiment 50 euros moins cher que son prédécesseur, le XR ?

Planche de billets de 50 euros mis en circulation le 4 avril 2017
DR - Banque centrale européenne

Le nouvel iPhone 11 d'Apple, disponible dans l'Hexagone dès le 20 septembre, sera vendu à partir de 809 euros. C'est un tout petit moins cher que le modèle XR lancé en 2018. Sauf que...

A priori, c’est une bonne nouvelle pour le portefeuille des fans d’Apple. La marque à la pomme a présenté mardi son nouvel iPhone 11, disponible en France dès le 20 septembre avec possibilité de le précommander à partir de vendredi. Il est décliné en trois modèles : l’iPhone 11 vendu à partir de 809 euros, l'iPhone 11 Pro dès 1159 euros et le 11 Pro Max à compter de 1 259 euros.

La première version est donc 50 euros moins cher que son prédécesseur l’iPhone XR sorti en 2018. Comme les années précédentes, le prix peut même encore diminuer dans le cas où vous cédez à Apple votre ancien iPhone : 200 euros de ristourne, par exemple, si vous rendez un iPhone 8 Plus 64 Go ou un X 64 Go. Dans ce cas, l'iPhone 11 - équipé notamment du processeur A13 Bionic, le plus puissant du marché selon Apple - peut donc afficher jusqu’à 250 euros de moins que le XR, soit environ 40% d’économie.

Les prix des modèles anciens chutent

Voici pour la théorie. Dans les faits, si vous n’êtes pas accroc aux dernières nouveautés, Apple commercialise toujours ses anciens modèles à des prix nettement plus bas que lors de leur lancement. Ainsi, le XR ne vaut plus aujourd'hui que 709 euros, soit 150 euros de moins qu'il y a 3 jours, avant la présentation des nouveaux iPhones. Comme le montre le site Numerama, le géant américain propose aussi une réduction de 30% sur l’iPhone 8 (256 Go). Sorti en septembre 2017, il ne vaut plus que 589 euros, contre 859 euros auparavant.

Mais tous ces prix sont susceptibles d’être revus à la hausse d’ici la fin de l’année. Alors que la guerre commerciale fait rage entre les Etats-Unis et la Chine, la taxe Trump de 15% sur les produits importés de l’empire du Milieu s’appliquera sur les iPhone dès la mi-décembre, selon l’agence Reuters. Il faudra voir alors si Apple augmente ses tarifs en conséquence. Un relèvement aux Etats-Unis semble probable, mais pas forcément ailleurs. Tout dépendra de l’attitude d’ Apple qui, comme le rappelle Le Soir, « aime conserver une certaine uniformité dans ses tarifs ».

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MB / Septembre 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire