Epargne : record de dividendes versés par les entreprises françaises

Un dividende
© Coloures pic - Fotolia.com

Les sociétés hexagonales ont distribué 46 milliards d'euros à leurs actionnaires entre avril et juin. Elles sont les plus généreuses d'Europe, selon une nouvelle étude.

C’est du jamais vu. Au deuxième trimestre, les entreprises françaises ont versé 51 milliards de dollars (46 milliards d’euros) de dividendes, soit une hausse de 3,1%. « Un nouveau record historique », selon une étude de référence publiée par la société de gestion de fonds Janus Henderson Investors (JHI), dévoilée lundi. Ainsi, 75% des sociétés françaises qui figurent dans cette enquête ont relevé la rémunération accordée à leurs actionnaires. BNP Paribas et Total figurent parmi le TOP 10 des groupes qui soignent le mieux leurs investisseurs. A l’inverse, EDF est le seul groupe de l’Hexagone à avoir baissé le montant de ses dividendes.

Les Etats-Unis devant la France

Malgré tout, la France « est de loin le plus grand payeur de dividendes en Europe ». Elle se démarque nettement de ses voisins où le montant des dividendes a diminué de 5,3%. « La capitalisation des grandes entreprises françaises est bien supérieure à celles des allemandes, en Europe. De ce fait, il n’est pas étonnant qu’elles dégagent, en volume, le plus de dividendes », explique au Monde, Pascal Quiry, professeur à HEC. A l’échelle du globe, quand on regarde dans le détail, seuls les Etats-Unis font mieux que les entreprises tricolores avec 121,7 milliards de dollars distribués.

Au global, les 1 200 entreprises les plus importantes en termes de capitalisation boursière, prises en compte par l’étude, ont versé 513,8 milliards de dollars entre avril et juin, une progression de 1,1% sur un an. Sur l’année 2019, JHI table sur un total de 1 430 milliards de dollars de dividendes, en hausse de 4,2%. Dans l’environnement actuel de faibles taux d’intérêt, « ce revenu est une opportunité significative pour les investisseurs », conclut l’étude. Un argument qui pourrait amener davantage d'épargnants à s'intéresser aux actions. 40% des Français estimaient qu'il est intéressant d'y placer ses économies, d'après un récent sondage relayé dans le dernier observatoire de l'Autorité des marchés financiers consacré à l'épargne.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Août 2019