Tinder : 5 millions de clients prêts à payer jusqu'à 33 euros par mois

Jeune femme en vacances utilisant sa carte bancaire et son mobile
© kite rin - stock.adobe.com

L'application a déjà séduit plus de 5 millions d'abonnés payants. Les versions premium de Tinder permettent ainsi de maximiser les chances de rencontres.

Le succès de Tinder ne se dément pas. L’application de rencontres a encore attiré 500 000 personnes au deuxième trimestre 2019. Sur la cinquantaine de millions d’utilisateurs à travers le monde, elle enregistre désormais 5,2 millions d’abonnés payants, selon les résultats dévoilés mercredi par sa maison-mère, le géant américain Match Group, soit un bond de 38% sur un an.

Le téléchargement de Tinder sur son smartphone est gratuit et permet d’accéder à une version de base. Pour disposer de fonctionnalités supplémentaires, afin de maximiser les chances de rencontres - « matcher » dans le jargon Tinder -, des abonnements premium sont proposés. Pour s’offrir Tinder Plus, voire même Tinder Gold, il faut débourser, en France, jusqu’à 32,99 euros pour un mois. Un tarif qui dans le cas de Tinder Gold descend à 13,75 euros par mois pour un engagement sur 12 mois.

Des revenus lucratifs

Tinder, lancée en 2012, est à ce jour, le plus gros succès de l’empire Match qui détient un portefeuille de 45 marques dont Meetic, OkCupid, Hinge… pour un total de 9,1 millions d’abonnés payants. Comme le rappellent Les Echos, le groupe a réussi avec succès à couvrir « la quasi-intégralité des niches du dating qui est un marché très segmenté (se déclinant par affinités politiques, religieuses, raciales, etc.) ».

Résultat, l'entreprise a récolté près de 500 millions de dollars de revenus au cours des 3 derniers mois. Et ce n'est pas fini. Tinder devrait gagner encore 400 000 nouveaux utilsateurs payants au 3e trimestre, notamment grâce à une application dédiée aux smartphones d'entrée de gamme pour séduire les marchés d’Asie du Sud-Est et d'Amérique du Sud. Des perspectives alléchantes qui ont permis au titre Match Group de s'envoler de 24,16% à la clôture de Wall Street hier soir.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Août 2019