Impôts : êtes-vous concerné par la suppression de la déclaration de revenus en 2020 ?

Une déclaration de revenus
© Punto Studio Foto - Fotolia.com

12 millions de foyers fiscaux n'auront pas à remplir leur déclaration de revenus en 2020. En ferez-vous partie ?

L’intention du gouvernement était connue depuis le mois d’avril, elle a été confirmée hier dans le Journal du dimanche : l’an prochain, certains Français n’auront plus à remplir leur déclaration de revenus. La fin de la corvée concernera 12 des 38 millions de contribuables, annonce Bercy. Lesquels ? Tout simplement ceux qui, cette année, ont validé leur déclaration pré-remplie sans y apporter de modifications.

Si vous êtes dans ce cas, vous recevrez l’an prochain, au moment de déclarer vos revenus 2019, un simple « document d’une page récapitulant l’ensemble des informations [vous concernant] », écrit le JDD. Si vous n'avez aucune modification à apporter, cela s'arrêtera là : pas de date limite, aucune démarche à effectuer… Dans le cas contraire, vous pourrez « procéder à une déclaration classique ».

Suite logique de l’impôt à la source

Cette disparition de la déclaration obligatoire apparaît comme la suite logique de la mise en place du prélèvement à la source. Dans le JDD, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, se félicite du « succès technique » de la réforme. Elle permet notamment aux contribuables d’ajuster en temps réel leur taux d’imposition : 1,9 million l’ont fait depuis le début de l’année.

Mais elle profite aussi à l’Etat. Selon Gérald Darmanin, le taux de recouvrement de l’impôt est passé cette année de 95% à 98,5%. Une hausse des rentrées fiscales obtenue « en faisant payer ceux des Français qui, par fraude ou par phobie des formalités, ne s’en acquittaient pas », se félicite le ministre.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juillet 2019