Banque de détail : Société Générale se retire des Antilles

  • cBanque avec AFP
  • ,
La Société Générale à la Défense en 2009
CC - Flickr / Bertrand Duperrin

La banque française Société Générale, engagée dans un plan de rationalisation de ses activités, va céder sa filiale aux Antilles, où elle n'a qu'une présence marginale, à une filiale du fonds américain Cerberus, a-t-elle annoncé lundi sans préciser le montant de l'opération.

« Société Générale et Promontoria MMB annoncent aujourd'hui être entrés en négociation exclusive en vue de l'acquisition par Promontoria MMB des titres de Société Générale de Banque aux Antilles (SGBA) », dit Société Générale dans un communiqué. SGBA est la filiale de la banque en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane. Ses activités y sont marginales, avec cinq agences pour quelque 17 000 clients sur le million d'habitants que comptent environ ces trois départements.

De son côté, Promontoria MMB, qui exploite notamment la marque My Money Bank sur le créneau des rachats de crédits aux particuliers, est une filiale d'une société néerlandaise elle-même affiliée au fonds américain Cerberus, comme l'indique le Bulletin des annonces légales obligatoires (Balo) publié au Journal Officiel. Promontoria est déjà présente outre-mer via plusieurs sociétés de crédits à la consommation : Somafi-Soguafi, Sorefi et Socalfi.

Pour Société Générale, « ce projet s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique Transform to Grow (...) qui vise à recentrer le groupe sur des marchés et activités où il dispose d'un positionnement de premier plan avec un potentiel de synergies et de croissance rentable », rappelle la banque.

Annoncé fin 2017, ce plan prévoit d'importantes économies ainsi que de multiples cessions d'actifs. La banque, confrontée à des perspectives plus délicates que prévues, a dû réajuster en début d'année ses objectifs, avec notamment un régime encore plus drastique dans ses activités de marché.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.