Elisabeth Borne plaide pour « un ferroviaire performant » face au défi climatique

TGV
© rochagneux - Fotolia.com

La ministre des Transports Elisabeth Borne,venue inaugurer mercredi la nouvelle gare de Rennes, a plaidé pour un transport ferroviaire « performant » et « attractif » face au défi climatique, dont l'enjeu est de permettre aux Français « de moins dépendre de leur voiture ».

Le train c'est « la façon la plus propre, la plus écologique de nous déplacer. Nous avons donc besoin d'un ferroviaire performant, attractif pour relever le défi climatique et accompagner les Français », a déclaré Mme Borne lors d'un discours prononcé dans le hall de la gare.

Accompagnée du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, Mme Borne a dit être venue saluer la « prouesse » des travaux réalisés qui ont mobilisé quelque 130 millions d'investissements pour ce chantier de quatre ans.

Installée dans le futur quartier EuroRennes de 58 ha, la nouvelle gare, dont la toiture transparente et l'apparence extérieure évoquent un nuage ou des vagues, offre 10.000 m2 d'espace supplémentaires et un vaste puits de lumière aux voyageurs ainsi qu'un nouveau poste de commande des trains à distance.

Les travaux, démarrés en septembre 2015 et achevés en juin, ont été accompagnés d'un programme de mise en accessibilité pour personnes handicapées.

La gare de Rennes, reliée en accès multimodal à la ligne de métro et au réseau de bus, accueille chaque jour quelque 65.000 voyageurs et prévoit d'en accueillir 130.000 d'ici l'année prochaine.

« La modernisation d'une grande gare, la désaturation pour en augmenter les capacités, est une priorité que j'ai fixée dans les investissements du projet de loi et d'orientation des mobilités », a souligné la ministre en rappelant que le gouvernement prévoit « d'investir pas moins de 2,6 milliards d'euros dans les dix prochaines années pour relever ce défi ».

Selon Mme Borne, ce projet « est fondamental, si l'on veut que tous ceux qui vivent autour des grandes métropoles puissent davantage compter sur le train et moins dépendre de leur voiture pour se déplacer ».

Le train, « c'est un pilier en matière de transition écologique. Pour cela il faut des gares à la hauteur de cette ambition, la nouvelle gare de Rennes en est une très belle illustration », a souligné Mme Borne.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire