Fraude, blanchiment, corruption : la « criminalité en col blanc » a explosé depuis 5 ans

Une homme et une valise pleine de billets
© staras - Fotolia.com

Depuis 2013, le nombre d’affaires de fraude fiscale, de blanchiment et de corruption a bondi de 20% en France, pour atteindre plus de 400 000 en 2018. Débordée, la police judiciaire tente de réagir avec la création d’une sous-direction dédiée.

« Entre 2013 et 2018, la criminalité financière a augmenté de 20% (…) » : c’est Thomas de Ricolfis, nouveau patron de la lutte contre la criminalité financière, qui l’affirme dans une interview au Parisien. En 2018, on a ainsi atteint le chiffre de 409 000 nouvelles affaires, un volume record pour cette « criminalité en col blanc » faite de fraude fiscale, de blanchiment et de corruption.

Toutefois, ce n’est pas seulement ce type de criminalité qui a explosé, c'est aussi la volonté des pouvoirs publics de la combattre. 2013, en effet, c’est l’année de « l’affaire Cahuzac », du nom du ministre du Budget de l’époque, condamné depuis pour fraude fiscale. « Dès lors, l'arsenal répressif se renforce », rappelle Thomas de Ricolfis. « Cela a formé un cercle vertueux mais aussi une inflation d'affaires. » Et avec elle, un allongement des délais de traitement, pouvant laisser l’impression d’une forme d’impunité.

Pour accélérer les enquêtes, la police judiciaire inaugure une nouvelle sous-direction consacrée exclusivement à la lutte contre cette criminalité financière. Basée à Nanterre, la SLDCF regroupe plusieurs offices qui travaillaient jusqu’ici de manière séparée. Elle va également recruter pour atteindre à terme 260 personnes, chargées tout particulièrement de la lutte contre la fraude fiscale complexe, qui utilise les paradis fiscaux. Le ministre de l’Economie n’est pas en reste. Bercy inaugure de son côté une nouvelle « police fiscale » composée de douaniers et d’agents du fisc.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juillet 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 6 juillet 2019 à 08h52 - #1Docteur_Oliv
  • Homme
  • SAINT LEU LA FORET
  • 65 ans

Etes-vous sûr que c'est la délinquance qui augmente ??
J'ai plutôt l'impression que plus on cherche plus on trouve !!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 7 juillet 2019 à 09h59 - #2Tornade Blanche
  • Robiac
  • 74 ans

Bercy inaugure une nouvelle police laissez moi exploser . Ce ministère a il y a quelques années participé à la dotation d'armes des forces de l'ordre. Armes contrefaites , l'innovation qui les équipe a été spoliée aux sans dents inventeurs, lors d'un marché public.
Tous les parlementaires de cette époque sont au parfum ainsi que les 4 derniers présidents . Comme ONU Genève, UE Bruxelles , le TA et TGI et cass de Paris. Le pire est que nous sommes au moins 16 inventeurs spoliés, volés, ruinés dans la plus grande impunité, alors la criminalité en col blanc est présente depuis 1974 à ma connaissance .

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 8 juillet 2019 à 10h55 - #3Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

...60 à 80 milliards qui échappent à l'État tous les ans, de quoi payer la dette dont les simples contribuables ne portent aucune responsabilité.
Mais comment les pouvoirs publics vont-ils les récupérer en diminuant drastiquement le nombre de fonctionnaires de la Dgfip ????

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire