Natixis : Morningstar abaisse sa recommandation sur le fonds Allegro de H2O

  • cBanque avec AFP
  • ,
Des hommes en bourse
© jan S - Fotolia.com

L'agence d'évaluation et de recherche financières Morningstar a dégradé sa recommandation portant sur le fonds de la société britannique de gestion H20, dont elle avait suspendu la notation la semaine dernière en raison de craintes de liquidités de certains actifs.

Morningstar explique avoir abaissé d'un cran sa recommandation à « neutre » contre « bronze », dans une note datée du 26 juin, en raison de « faiblesses » dans le contrôle des risques dans la gestion du fonds Allegro de H2O. « La décision d'investir une partie du portefeuille d'Allegro dans des obligations d'entreprises illiquides à haut risque, toutes liées à l'entrepreneur allemand Lars Windhorst, soulève des inquiétudes quant à la robustesse du processus de sélection de titres », écrit un analyste de Morningstar.

« A cela s'ajoutent nos préoccupations préexistantes sur l'efficacité des contrôles des risques dans la gestion du fonds », ajoute-t-il, tout en soulignant « la nécessité de regagner la confiance des investisseurs ». « Les faiblesses qui ont été mises en évidence dans les contrôles de risque du fonds sont difficiles à ignorer », selon lui.

Des actifs investis dans des obligations illiquides

La maison-mère de H2O, la française Natixis IM, elle-même filiale de la banque Natixis, a annoncé mardi avoir avancé un audit périodique de sa filiale britannique de gestion d'actifs. « Reste à voir si cet audit apportera des résultats tangibles aux investisseurs », questionne l'analyste de Morningstar.

Dans sa précédente analyse, Morningstar avait souligné la semaine dernière que 4,2% des actifs d'Allegro étaient investis dans des obligations illiquides émises par des sociétés contrôlées par Lars Windhorst. Depuis, H2O a cédé une partie de ses obligations privées, procédé à des dépréciations et supprimé les droits d'entrée de souscription sur la totalité de ses fonds. Les actifs incriminés représentent désormais une exposition totale pour les fonds de H2O « de moins 2% des encours de ces fonds (source H2O AM) », a assuré Natixis dont l'action a été bousculé en Bourse la semaine dernière à cause des déboires de H2O.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.