Consommation ou épargne ? Les Français penchent pour la première solution

Un client paye avec sa carte bancaire
© michaeljung - Fotolia.com

C’est une première depuis plus d’un an : en juin, l’indice de confiance des ménages en France, publié chaque mois par l’Insee (1), est repassé dans le vert, au dessus de sa moyenne de long terme.

L’indicateur s'est établi à 101 points, soit deux points de plus qu'en mai. Mais ce retour de la confiance est surtout spectaculaire sur les six derniers mois : en décembre 2018, en effet, au plus fort de la crise des Gilets jaunes, il avait en effet échoué à 87 points, son plus bas niveau depuis 2014.

Ce retour d’un certain optimisme se manifeste aussi dans l’envie de consommer des Français, en ce premier jour des soldes. Plus confiants dans l’évolution positive du niveau de vie en France (+2 points), les ménages sont toujours plus nombreux à estimer qu’il est opportun de faire des achats importants : un indicateur en hausse ( +1 point) pour le sixième mois consécutif. A l’inverse, la part de ceux qui jugent opportun d'épargner a légèrement baissé (-1 point). Et ce alors même que la perception sur leur capacité à épargner s’améliore (+3 points).

La crainte du chômage, elle, reste stable, à un niveau bien inférieur à sa moyenne de longue période. Par ailleurs, la part des ménages estimant que les prix vont augmenter au cours des douze prochains mois ne bouge pas. Cet indicateur, toutefois, reste très nettement supérieur à sa moyenne de long terme, signe que les Français anticipent un retour de l’inflation.

(1) Institut national de la statistique et des études économiques

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juin 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 26 juin 2019 à 20h37 - #1Manu SIFP
  • Homme
  • Alsace
  • 42 ans

Si on analyse cet indice sur une période courte, ou sur une période plus longue on arrive au même résultat.
Il n'y a pas de corrélation avec la consommation des ménages. En revanche la corrélation semble extremement forte avec le niveau des indices boursiers !
Pas étonnant donc qu'on était dans un creux il y a 6 mois et qu'on remonte depuis.
Pas étonnant qu'en 2000 cet indice était haut , en 2003 plus bas, en 2007 plus haut en 2008 il baisse, en 2010 il est plus haut en 2011 ca chute en 2017 un plus haut et en 2018 la chute...pour une remontée en 2019...
Les questions sont les suivantes : inrerrogent ils davantage les boursicoteurs ? Cet indicateur sert il vraiment à quelque chose ? Ne vaut il pas dans ces conditions regarder les cours de bourse ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire