Impôt à la source : comment baisser votre taux sans attendre

Prélèvement à la source, impôt sur le revenu
© guy - Fotolia.com

Vous commencez tout juste à travailler ? Votre employeur vous applique un « taux neutre » de prélèvement à la source. Un taux que vous pouvez personnaliser, et éventuellement baisser, sans attendre la prochaine déclaration de revenus !

Vous êtes inconnu des services fiscaux ? Ce cas de figure touche les jeunes adultes précédemment rattachés à leurs parents, ou encore des ménages qui résidaient fiscalement à l’étranger précédemment. Si vous êtes ainsi inconnu du fisc et que vous êtes embauché courant 2019, votre employeur doit tout de même appliquer le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Faute d’identification, l’administration fiscale ne peut pas communiquer de taux de prélèvement à votre employeur. Celui-ci utilise donc le « taux neutre », ou « non personnalisé ». Ce taux est uniquement calculé en fonction de votre niveau de salaire, en se basant sur la grille applicable à un célibataire sans enfant.

Lire aussi : La grille 2019 du taux neutre pour le prélèvement de l’impôt à la source

Si vous êtes célibataire sans enfant, de fait, ce taux correspond peu ou prou à votre futur taux de prélèvement. En revanche, l’application de ce taux neutre peut donc vous être (temporairement) défavorable dans la mesure où il ne prend pas en compte votre situation familiale ou d’éventuels avantages fiscaux. En effet, vous ne déclarerez vos revenus 2019 qu’au printemps prochain, en 2020 : le Trésor public ne vous restituera ainsi le trop-perçu qu’à la fin de l’été 2020, avec un an de décalage !

Un formulaire à imprimer et à envoyer au fisc

Bercy a mis en ligne un formulaire spécifique pour les nouveaux contribuables ainsi désireux d’obtenir sans attendre un taux personnalisé de prélèvement à la source : le formulaire 2043-SD. Vous pouvez le remplir sur ordinateur, mais il faudra dans tous les cas l’imprimer et l’envoyer au centre des impôts le plus proche de votre domicile. Sur ce document, vous devez remplir votre état civil et votre situation familiale. A la page « revenus » et « charges déductibles », il faut en revanche renseigner la date de début d’activité, l’année des revenus concernée (le plus souvent l’année en cours, 2019 en l’occurrence), et donc estimer les revenus pour une année complète.

« Ces éléments permettront de vous attribuer un numéro fiscal et de calculer le taux de prélèvement à la source personnalisé qui sera appliqué à vos revenus salariaux », précise le fisc dans ce document. A noter, si vous êtes marié ou pacsé, vous pouvez en profiter pour demander dès à présent un « taux individualisé », c’est-à-dire un taux différencié pour les deux adultes membres du foyer fiscal. Il faut pour cela cocher la case tout en haut de ce formulaire 2043-SD.

Lire aussi : Quel taux de prélèvement à la source faut-il choisir ?

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juin 2019