Engie : les tarifs réglementés du gaz vont chuter de 6,7% en juillet

Brûleurs
© pioregur - Fotolia.com

Les tarifs réglementés du gaz vont connaître une forte baisse le mois prochain, en raison d'un repli des cours mondiaux. Une excellente nouvelle pour 40% des foyers abonnés au gaz.

Les prochains mois devraient être agréables pour beaucoup de consommateurs. Les 4,3 millions de clients des fournisseurs historiques, comme Engie ou Gaz de Bordeaux, vont pouvoir bénéficier en juillet d’une chute de 6,7% des tarifs réglementés. Une excellente nouvelle donc pour le portefeuille de 40% des ménages abonnés au gaz encore soumis à ces tarifs.

Elle s’explique par le repli des cours mondiaux lié, notamment, à une demande moins forte qu’anticipée en Europe et en Chine, après un hiver plus doux qu'anticipé. A cela s’ajoute l’entrée en production de plusieurs projets de gaz naturel liquéfié en Russie et aux Etats-Unis.

Une nouvelle baisse des tarifs du gaz est même attendue en août (-0,4%), avant une stabilité en septembre et un nouveau repli de 0,5% en octobre. En revanche, les prix risquent de fortement rebondir en fin d’année avec une hausse de 2,2% en novembre et de 1,3% en décembre. Et ce, en raison d’une augmentation traditionnelle des cours à l’approche de l’hiver.

Cette accalmie relative sur le front des prix du gaz est plus que bienvenue pour les ménages alors que les tarifs réglementés de l’électricité ont bondi de 5,9% ce mois-ci. Il s'agit de la plus forte hausse depuis 20 ans. Concrètement, les particuliers se chauffant à l’électricité vont devoir payer en moyenne 85 euros de plus par an. Les foyers utilisant une autre source d'énergie devront eux débourser 25 euros de plus.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Juin 2019