Assurances : la cession d'April aux fonds CVC est effective

April

La cession de l'assureur April à des fonds de l'investisseur CVC Capital Partners est désormais effective, a annoncé vendredi le cédant, la holding Evolem, qui entend utiliser les fonds ainsi obtenus en « investisseur entrepreneur responsable ».

Le transfert de la participation majoritaire a été réalisé jeudi, précise dans un communiqué Evolem, qui conserve une part minoritaire au capital d'April.

La transaction, dont le principe avait été annoncé fin décembre, a été effectuée finalement au prix de 21,60 euros par action, soit 40 centimes de moins qu'annoncé initialement, a indiqué April dans un communiqué séparé.

Cette révision s'explique par la déduction du montant du dividende versé au titre de 2018 et par une meilleure estimation du coût final d'un contentieux avec le fisc.

Ce nouveau prix, qui traduit toujours une prime importante par rapport au cours de Bourse immédiatement avant l'annonce de la transaction, valorise l'ensemble de la société à 886 millions d'euros.

Comme l'impose la réglementation boursière, une offre publique d'achat sera lancée « au cours du second semestre » par le nouveau propriétaire sur le solde du capital d'April.

Après son désengagement, Evolem, la holding patrimoniale du fondateur d'April Bruno Rousset, va utiliser les liquidités ainsi récoltées pour « creuser son sillon d'investisseur entrepreneur responsable ».

La holding entend ainsi accélérer ses investissements dans quatre directions privilégiées : le développement, l'innovation, l'immobilier et l'engagement citoyen. Une part « significative » du produit de la cession d'April sera allouée « à l'engagement sociétal », notamment en accompagnant des initiatives pour la création d'emploi et la formation.

Depuis sa création en 1997, Evolem affirme avoir investi 200 millions d'euros dans 81 entreprises. Ces sociétés emploient au total plus de 4.500 personnes pour 550 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire