Impôts : une solution pour les contribuables bloqués dans leur déclaration en ligne

Centre des impôts
DR - Origine : Direction générale des Finances publiques

Le bug généralisé du site impots.gouv.fr, lundi soir, ne s’est pas répété ce jeudi, pour l’échéance finale de déclaration des revenus 2018. Même si quelques « erreurs techniques » sont à signaler. Bercy accepte dans ce cas un envoi de formulaire papier, même si la date limite est dépassée.

Vous faisiez partie des « procrastinateurs » des départements 50 et plus ayant attendu l'approche de l’ultime délai, jeudi 23h59 ? Au moment de valider votre déclaration en ligne, à 23h passées, vous avez fait face à une « erreur technique » ? Pas de panique ! Sollicitée sur Twitter par plusieurs contribuables, le compte officiel de la Direction générale des Finances publiques (Dgfip) a reconnu l’existence de « problèmes techniques », pour certains contribuables. Dans un premier temps, @dgfip_officiel a publié le tweet suivant : « Les usagers qui n’arriveraient pas à finaliser leur déclaration de revenus suite à un problème technique (cf image) pourront envoyer une déclaration papier. » Epinglé dans la soirée, jeudi, ce tweet a par la suite été supprimé. Mais la Dgfip a répété ce discours de clémence à quelques « tweetos ». Elle a précisé à cBanque qu'il s'agit d'un problème identifié depuis plusieurs semaines et limité à quelques contribuables.

Si vous avez fait face à ce type d’erreur technique, il est toutefois conseillé de motiver l’envoi du formulaire papier sur votre déclaration envoyée par courrier, en joignant une explication ou une impression de la page d’erreur, par exemple. Comme indiqué dans le message d’erreur, « les données précédemment validées ont été sauvegardées » : le Trésor public devrait donc être capable de repérer des contribuables envoyant une déclaration tardive, sans avoir été victime de ce bug de dernière minute. Pour rappel, faute d’explication valable, une déclaration tardive entraîne une majoration d’impôt (de 10% puis 20% voire plus selon le retard) et des intérêts de retard. Des formulaires papier 2042 sont disponibles dans tous les centres d'impôt et téléchargeables directement sur le site www.impots.gouv.fr.

Le bug du lundi 3 juin provoqué par une attaque informatique ?

Le bug généralisé, lundi soir, a été provoqué par un afflux de connexions (3 millions en simultanée) à l’espace « déclaration en ligne » sur impots.gouv.fr. Un pic de connexions dû aux déclarations de dernière minute, pour les habitants de la région parisienne, Lyon ou encore Strasbourg et Lille. Mais cet afflux pourrait aussi être dû à une attaque malveillante. Selon les informations de franceinfo, « des adresses IP suspectes venues de l'étranger ont été repérées ». Deux enquêtes ont été ouvertes, l’une par l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (Anssi), l’autre en interne au ministère des Finances.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juin 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire