iPhone : une hausse des prix de 14% ?

iPhone X

La hausse des droits de douane appliquée par les Etats-Unis aux importations chinoises pourrait amener Apple à augmenter très sensiblement le prix de son produit phare : l'iPhone.

Avis de tempête pour Apple. La semaine dernière, la Cour suprême des Etats-Unis, la plus haute juridiction du pays, autorisait les consommateurs à mener une action en justice collective pour contester le monopole exercé par l'App Store et sa faramineuse commission de 30% prélevée sur les applications conçues par des développeurs indépendants. Une décision qui pourrait avoir de lourdes conséquences économiques pour la marque à la pomme. Une très mauvaise nouvelle donc au moment où le groupe californien mise sur les services, comme Apple Music, Apple TV+ ou encore Apple Card, comme relais de croissance pour les années à venir.

En effet, les ventes d’iPhone, son produit phare, sont en berne : -17% au premier trimestre. Et la guerre commerciale qui se joue entre les Etats-Unis et la Chine pourrait bien empirer les choses. Si elle a démarré d’abord dans l’industrie avec le relèvement par Donald Trump des droits de douane sur l’acier et l’aluminium pour plusieurs Etats, dont l’empire du Milieu, la bataille se déplace désormais dans le secteur technologique comme l’illustre la décision de Google de rompre ses relations avec Huawei, le plus gros fabriquant chinois de smartphones, en vertu d’un décret du Président américain.

Dans le même temps, il a annoncé qu’il relevait les droits de douane de 10 à 25% sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises. En guise de rétorsion, la Chine fera entrer en vigueur au 1er juin, une hausse des droits de douane de 5 à 25% sur 60 milliards de dollars de produits. Mais Donald Trump menace désormais d’augmenter ces mêmes droits sur l’ensemble des importations chinoises.

Dans ce contexte, l’iPhone qui est principalement assemblé en Chine, deviendrait beaucoup plus cher. Selon les analystes de la banque JPMorgan, Apple pourrait devoir augmenter les prix de l'iPhone jusqu'à 14%. Le prix de l’iPhone XS, par exemple, pourrait ainsi passer de 1 000 dollars à 1 142 dollars. La hausse pourrait même atteindre 20% si Apple se décidait à produire son célèbre téléphone directement sur le sol américain. Reste une autre option : qu'Apple absorbe directement la hausse des droits de douane pour ne pas pénaliser le consommateur final. Une solution coûteuse puisqu’elle pourrait diminuer la marge brute de l’entreprise.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Mai 2019