Prix, assurance... Les clefs pour un déménagement sans tracas

Tirelire et déménagement
© M Rode Foto - Fotolia.com

Un proverbe veut que trois déménagements équivalent à un incendie ! Une bonne raison, si pour vous c’est le baptême du feu, de vous entourer de toutes les précautions pour déménager…en douceur.

Nouveau domicile, nouvelle vie : l’emménagement dans un nouveau lieu est souvent la promesse d’un cadre de vie plus agréable, avec peut être davantage d’espace, une maison ou un appartement plus confortable... Mais avant, il y a l’incontournable corvée du déménagement. Que vous vous en chargiez vous-même avec vos proches ou que vous ayez recours aux services d’un professionnel, l’opération demande une préparation méthodique et bien en amont.

Si l'on se passe d'un professionnel

Suivant le volume à transporter, le poids, la fragilité des objets, les facilités d’accès à votre logement, la présence de meubles et d’équipements coûteux, la distance séparant le logement que vous quittez et celui où vous allez vous installer...mais aussi bien sûr votre situation financière ; vous déciderez soit de vous charger du déménagement, éventuellement avec des proches, soit de faire appel à un professionnel. Principal avantage dans le premier cas : des économies à la clef. Vous aurez seulement à payer le prix de la location du véhicule utilitaire, souvent très raisonnable (sans oublier les pizzas pour celles et ceux qui vous auront aidé !)

Mais attention aux mauvaises surprises ! Certains meubles ou équipements, comme un piano ou des appareils d’électroménagers, ne se transportent pas sans un certain savoir-faire. En utilisant votre véhicule personnel ou un véhicule utilitaire de location, votre mobilier et vos objets ne sont pas couverts par votre assurance en cas de casse pendant le transport, sauf si vous prenez une extension de garantie.

En cas de recours à un pro

Commencez par fixer précisément la date de votre déménagement. Les périodes les plus demandées, et donc les plus chères, se situent entre le 15 juin et le 3 septembre : les parents déménageant préférant, à juste titre, laisser les enfants achever leur année scolaire. Les débuts et fin de mois, date d’expiration des échéances de loyer, sont également très prisés. Quand cela est possible, essayez de trouver une date de déménagement en dehors de ces périodes chargées.

Bien choisir l’entreprise de déménagement, c’est assurer votre tranquillité avant, pendant, mais aussi après cette opération délicate. Pour avoir l’assurance de trouver un professionnel sérieux et compétent, la meilleure méthode reste le bouche-à-oreille : voyez si votre entourage peut vous recommander une entreprise de déménagement. Autre solution, adressez-vous à la chambre syndicale du déménagement. Elle donne sur son site www.csdemenagement.fr la liste et les coordonnées de ses adhérents, professionnels inscrits sur le registre national des entreprises de transport par route, qui s’engagent à respecter un cahier des charges précis.

Quel budget prévoir ?

Le prix est fixé notamment en fonction de la distance à parcourir, du volume et de la formule choisie. Le déménageur vous proposera un service adapté à vos besoins, avec généralement trois niveaux de prestation sous des noms différents : la formule « luxe », la plus confortable : toutes les opérations sont effectuées par le déménageur (démontage des meubles, emballage, manutention, remise en place…). Avec la formule dite standard, le client met la main à la pâte et emballe les objets les moins fragiles. Avec le service « économique » parfois nommé catégorie 3, le client fait presque tout, le déménageur s’occupe uniquement de la manutention et du transport.

L’arrêté du 27 avril 2010 dispose que les entreprises de déménagement sont tenues de remettre gratuitement au client un devis comportant au moins douze mentions. Le devis doit notamment indiquer le prix hors taxes et TTC et la mention que ce prix est définitif et que le déménageur ne peut facturer des frais supplémentaires, sauf modification expresse du devis acceptée par le client.

Des écarts de prix substantiels

En matière de déménagement, les prix sont libres, et les écarts peuvent osciller de 20 à 30%. Il est donc judicieux de faire établir trois ou quatre devis. Une fois signé, le devis engage le client. Outre le devis, il est remis au client une « lettre de voiture » (contrat de transport), et un imprimé pour la déclaration de valeur des meubles.

Quid des assurances ?

Dans le cas où vous vous chargez du déménagement, il est nécessaire de vérifier que votre assurance multirisque habitation (MRH) inclut bien une clause de protection qui jouera si l’un des participants se blesse. Sinon, demandez une extension de garantie à votre assureur pour couvrir ce risque. Lorsque l’un de vos proches est appelé à conduire le véhicule utilitaire (une camionnette) que vous avez loué, signalez-le au loueur afin que l’assurance couvre aussi ce conducteur. Assurez-vous aussi que votre MRH couvre les dommages pouvant être commis par vos amis aidants sur les parties communes du logement de départ et celui d’arrivée, situés dans une copropriété. Si vous empruntez ou louer un camion, notez que votre permis B (permis de conduire classique) vous permet de conduire un véhicule dont le poids total en charge n’excède pas 3,5 tonnes. Si vous optez pour des déménageurs professionnels, n’oubliez pas non plus de vérifier que l’entreprise possède bien les assurances responsabilité civile nécessaires prenant notamment en charge la casse et les vols.

Partager cet article :

© cbanque.com / MM / Mai 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire