Taxe d'habitation : sa suppression pour les plus aisés est confirmée

  • cBanque avec AFP
  • ,
taxe d'habitation
© Richard Villalon - Fotolia.com

La taxe d'habitation que les 20% des ménages les plus aisés continuent de payer sera bien supprimée pour eux, « en plusieurs fois », a indiqué jeudi Edouard Philippe, précisant aussi que la suppression de la redevance audiovisuelle « n'est pas d'actualité ».

« 80% des Français qui payaient la taxe d'habitation l'ont vu diminuer d'environ un tiers l'année dernière » et la « verront diminuer d'un autre tiers cette année, puis du dernier tiers l'année prochaine, donc ça c'est en route », a rappelé le Premier ministre sur franceinfo.

Les 20% restants, les ménages les plus aisés, « seront » aussi concernés, a-t-il assuré, tout en indiquant que cela « prendra un petit peu de temps : on a supprimé les 80% en trois fois, on supprimera les 20% suivants en plusieurs fois », a-t-il dit. « Mais l'idée, c'est clair, c'est de supprimer la taxe d'habitation et de la remplacer pour financer l'action des communes (...) par une ressource stable » qui fera l'objet de « discussions très intenses avec les collectivités territoriales » afin que « le dispositif clairement établi » figure dans le projet de loi de finances à la fin de l'année, a-t-il ajouté.

Interrogé par ailleurs sur la redevance audiovisuelle, que le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a proposé de supprimer, Edouard Philippe a reconnu que « compte tenu de la suppression à terme de la taxe d'habitation, il faudra qu'on se pose la question du financement de l'audiovisuel et peut-être de la redevance ». « Mais cette question n'est pas d'actualité, on ne la pose pas aujourd'hui puisque cette taxe d'habitation continue à (être) exercée, donc l'instrument qui permet de collecter la redevance continue à exister », a-t-il expliqué.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.