Banque, impôts, gaz… Tout ce qui change à partir de mercredi

Brûleurs
© pioregur - Fotolia.com

Des nouveaux billets de banque, un remboursement de CSG, des prix du gaz en baisse, sans oublier une déclaration de revenus à remplir... Voici ce qui vous attend au mois de mai !

A compter du 1er mai, une série de modifications susceptibles d’impacter votre vie quotidienne et votre portefeuille entrent en vigueur. Voici les principales à retenir.

Des nouveaux billets de banque

Il faudra attendre le 28 mai précisément pour pouvoir les toucher. A cette date, la Banque centrale européenne (BCE) va introduire en circulation deux nouvelles coupures de 100 et 200 euros.

Le renouvellement des billets entamé en 2013 avec la coupure de 5 euros prend donc fin. La BCE a en effet décidé de ne pas remplacer le billet de 500 euros, accusé d’être surtout utilisé pour des activités illégales. Ces nouvelles coupures de 100 et 200 euros comprennent plusieurs spécificités. A commencer par des signes de sécurité innovants. « En haut de la bande argentée, un hologramme satellite montre de petits symboles de l’euro (€) gravitant autour du nombre et devenant plus clairs sous une lumière directe. La bande argentée contient également le portrait d’Europe, le motif architectural et un symbole de l’euro (€) de grande taille », explique la BCE. La taille aussi de ces billets évolue. Ils auront la même hauteur que le billet de 50 euros, tout en conservant la même longueur qu'actuellement. « Plus les billets sont longs, plus leur valeur faciale est élevée. Des coupures de 50, 100 et 200 euros présentant la même hauteur seront plus faciles à manipuler et pourront être traitées plus efficacement par les machines. Leur taille sera aussi mieux adaptée aux portefeuilles ; ils auront une durée de vie plus longue, car ils seront moins sujets à l’usure et aux déchirures », poursuit la BCE.

Ne pas oublier la déclaration de revenus

L’arrivée du prélèvement à la source depuis le 1er janvier ne vous dispense pas de faire la traditionnelle déclaration de revenus. La première échéance est réservée aux contribuables qui continuent à envoyer une déclaration papier. La date limite est fixée au jeudi 16 mai minuit (y compris pour les résidents français à l'étranger), le cachet de la Poste faisant foi. Quant aux dates pour les déclarations en ligne, elles varient en fonction de son département de résidence au 1er janvier 2019. Pour les contribuables des départements numérotés 1 à 19 (y compris pour les non-résidents), il faudra faire sa déclaration pour le 21 mai minuit. Un délai supplémentaire d’une semaine est accordé pour celles et ceux qui sont dans les départements 20 à 49. Du 50 au 974/976, la date limite est le mardi 4 juin minuit.

>> Lire aussi : Retrouvez notre dossier spécial dédié aux impôts 2019

Remboursement de la CSG pour des millions de retraités

Un coup de pouce pour 3,5 millions de retraités. En mai, les retraités dont le revenu fiscal de référence est compris entre 1 212,3 euros et 1 882 euros par mois pour une personne seule se verront rembourser la hausse de 1,7 point de la CSG, annulée le 1er janvier. Pour des raisons techniques, ils continuent à payer une CSG à 8,3% depuis le début de l’année. Le trop versé depuis 4 mois va leur être ainsi restitué. Le remboursement interviendra dès jeudi pour la retraite complémentaire des salariés du privé Agirc-Arrco. Il est attendu une semaine plus tard, le 9 mai, pour les pensions de base versées par la Caisse nationale d'assurance vieillesse à 14 millions de retraités et par la Mutualité sociale agricole. Pour les retraités de la fonction publique, il sera effectif à partir du 28 mai. Le taux de CSG de 6,6% sera enfin en vigueur à partir de mai.

Les prix du gaz encore à la baisse

Conformément à la demande du gouvernement, les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie diminuent encore. Après un repli de 0,73% en février et de 1,91% en avril, la baisse moyenne est de 0,6% ce mois-ci. Dans le détail, la diminution est de 0,2% pour les ménages qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,4% pour un double usage cuisson et eau chaude, de 0,7% pour ceux qui se chauffent au gaz et de 0,8% pour ceux ayant une petite chaufferie. Une nouvelle baisse moyenne de 0,45% est attendue en juin.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Avril 2019